fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULes chaînes de télévision priées de sensibiliser les téléspectateurs au harcèlement

Les chaînes de télévision priées de sensibiliser les téléspectateurs au harcèlement

gjfood

La première ministre du Queensland, Annastacia Palazczuk, a demandé aux réseaux de télévision d’inclure des mises en garde contre le harcèlement dans les conseils aux téléspectateurs avant l’émission.

Mme Palsazczuk a également écrit aux directeurs généraux de Facebook, Instagram, YouTube et Google pour leur rappeler qu’ils avaient l’obligation de protéger les enfants contre le harcèlement en ligne.

Des campagnes de sensibilisation seront lancées dans le Queensland au cours des deux prochaines années, pour un coût total de 2 millions de dollars.

Mme Palasazczuk a déclaré que Peter Black, Universitaire en droit et en réseaux sociaux à l’Université de technologie du Queensland, présiderait le comité chargé de mettre en place les recommandations de septembre 2018.

« J’ai annoncé la création d’un nouveau comité consultatif pour aider les ministères du gouvernement du Queensland à donner suite aux 29 recommandations du rapport du groupe de travail« , a-t-elle déclaré.

« La sécurité et le bien-être des jeunes du Queensland sont une priorité absolue pour mon gouvernement et le travail de ce comité appuie notre engagement de 3,5 millions de dollars pour lutter contre la cyber-intimidation et les dommages qu’elle peut causer. »

Le gouvernement du Queensland a prévu un budget de 3,5 millions de dollars pour étudier la question et mettre en place des plans pour lutter contre l’intimidation sur internet.

En plus des 2 millions de dollars consacrés aux campagnes de cyber-sensibilisation, la campagne de deux ans donnera 1 million de dollars aux écoles pour mettre en place le nouveau programme national de lutte contre l’intimidation et le harcèlement, connu sous le nom de programme eSmart Schools.

De ce million de dollars, 450 000$ iront à la Dolly’s Dream Foundation, mise sur pied par la famille de l’adolescente Amy « Dolly » Everett, du Scots College de Warwick.

L’élève de 14 ans s’est suicidée après avoir été tourmentée alors qu’elle étudiait à l’école Warwick en 2018.

Cela a incité les autorités de la Nouvelle-Galles du Sud à adopter des ordonnances des poursuites plus sévères à l’égard des personnes appréhendées en réponse à de graves abus en ligne.

Il accordera également 500 000$ de subventions à des jeunes pour qu’ils élaborent leurs propres initiatives de lutte contre la cyber-intimidation.

Source : Sydney Morning Herald

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à [email protected].

Comments
franckprovost
Share With: