fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULes courants d’arrachement sont plus mortels que les requins

Les courants d’arrachement sont plus mortels que les requins

NYE

En été, beaucoup décident de se diriger vers la plage pour profiter des vagues, mais bien souvent, ce petit plaisir se termine en tragédie.

Ce week-end, un garçon de 14 ans et une femme de 49 ans se sont noyés dans des courants d’arrachement sur les plages du NSW. Durant ces deux dernières semaines, trois personnes ont perdu la vie de la même façon. Des histoires qui ont n’ont pas reçu une couverture médiatique aussi imposante que les attaques de requin.

Chaque année, près de 20 personnes ou plus se noient dans les courants marins puissants qui sont omniprésents dans l’océan. Cet événement, traumatisant pour les familles des victimes, est aussi déchirant qu’une attaque de requin mortelle – cause qui, elle, reçoit des millions de dollars.

Même si les plages sont dotées de drapeaux rouges et de sauveteurs, les noyades sont assez fréquentes. Mais ces catastrophes ne devraient pas se produire. Si vous ne dérivez pas dans un courant d’arrachement, vous ne vous noierez pas. En clair, la plupart de ces accidents se manifestent à cause de décisions irréfléchies sur le lieu de nage choisi.

Sans surprise, toutes les noyades surviennent sur des plages non-surveillées ou en dehors des heures de patrouille. Quand un individu décide d’entrer dans l’océan dans ces conditions, son seul filet de sécurité est sa connaissance du danger.

Malheureusement, beaucoup d’Australiens et de touristes n’ont pas cette connaissance et ne pensent pas aux risques potentiels.

Pour traiter ce problème, il faudrait investir davantage dans les services de sauvetage et consacrer plus de ressources à sensibiliser la population. Le gouvernement devrait également rendre obligatoire la présentation de consignes de sécurité sur les plages, dans les avions arrivant en Australie.

Par ailleurs, des recherches doivent être menées pour déterminer comment aider les baigneurs à mieux choisir leur plage et pour les informer sur les courants d’arrachement.

Passer quelques minutes à examiner les courants marins pour déterminer si l’endroit choisi est sûr ou trop risqué pourrait en effet sauver de nombreuses vies.

 

Source : smh.com.au

Suivez-nous sur Facebook : www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Jetez un œil à notre Instagram : www.instagram.com/lecourrieraustralien/

Comments
franckprovost
Share With: