fbpx
HomeACTULes enseignants australiens travaillent plus d’heures que ceux des pays de l’OCDE

Les enseignants australiens travaillent plus d’heures que ceux des pays de l’OCDE

Les professeurs australiens du secondaire travaillent 44,8 heures par semaine, 6 heures de plus que la moyenne internationale qui se situe à 38,8 heures, d’après une étude de l’OCDE. 

Cinq autres pays ont une semaine plus longue que celle des Australiens. Les pires sont les Japonais avec environ 56 heures par semaine. En bas du classement, ce sont les professeurs italiens avec 30 heures par semaine en moyenne.

Mais malgré les longues de travail, les Australiens dans l’enseignement passent moins de temps (19,9 heures) dans les classes que dans la moyenne de l’OCDE (20,6 heures). Ils consacrent 25 heures par semaine à faire des tâches autre que celle d’enseigner, presque 7 heures au-dessus de la moyenne du classement qui est 18,2 heures.

“Nous sommes sans cesse en train de parler des choses en plus que doivent faire les enseignants, où l’on requiert des compétences supplémentaires. C’est important que les professeurs aient du temps pour réfléchir, pour observer les autres et parlent à leurs supérieurs, mais nous ne leur donnons pas ce temps nécessaire. C’est d’autant plus important pour les jeunes enseignants, qui sont dans la profession depuis moins de 5 ans”, a déclaré Sue Thomson, directrice générale adjointe de l’Australian Council of Educational Research.

La semaine de travail moyenne des enseignants australiens a également augmenté de 2,1 heures depuis la précédente enquête menée en 2013.

“En plus d’un programme d’études complexe et d’heures de notation et de préparation des cours du soir et le week-end, les enseignants doivent faire face à des exigences administratives de plus en plus lourdes, à des exigences croissantes en matière de rapports et à la nécessité de se concentrer sur l’encadrement des élèves pour des tests standardisés tels que NAPLAN, “ a affirmé Mme Haythorpe, présidente fédérale de l’Australian Education Union.

Les enseignants sont de plus en plus nombreux à quitter leur travail en raison d’épuisement professionnel avec que les taux de scolarisation des élèves augmentent plus rapidement qu’auparavant. “Les gouvernements doivent prendre au sérieux la charge de travail des enseignants. Quelque chose doit changer.”

Source : Sydney Morning Herald 


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: