fbpx
HomeACTULes étudiants de Sydney apportent leur soutien aux manifestants de Hong Kong

Les étudiants de Sydney apportent leur soutien aux manifestants de Hong Kong

A Hong Kong, les manifestations prennent une ampleur inégalée. Les manifestants qui revendiquent l’élection au suffrage universel du prochain chef de l’exécutif en 2017, ont hué le dirigeant actuel de Hong Kong, Leung Chun-ying. Ils réclament ni plus ni moins que sa démission.

Les députés hongkongais doivent se prononcer sur le nouveau mode de scrutin au printemps 2015. Or la Chine impose ses règles et n’autorisera que certains candidats triés sur le volet par un comité de 1 200 grands électeurs. Pour être approuvée, la réforme devra recueillir les deux tiers des voix au conseil législatif, et le vote s’annonce serré.

Ce mercredi était attendu par beaucoup. A l’occasion de la Fête nationale chinoise, Leung Chun-ying a effectué un discours mais malheureusement pour les manifestants, il n’a pas donné de signe positif. Il a appelé au contraire à un rapprochement avec la Chine : « le développement de Hong Kong et celui du continent sont étroitement liés » a-t-il affirmé. « Nous devons travailler main dans la main pour que le rêve chinois devienne réalité ».

Les étudiants de Sydney soutiennent les manifestants

La maison de Hong Kong située en face de QVB et de la mairie est le siège de facto de la région semi-autonome. Elle abrite notamment le Bureau économique et commercial de Hong Kong, le Conseil de développement du commerce et du tourisme. De nombreux étudiants ont tapissé la façade du bâtiment avec des messages exhortant à la démocratie. Cette action organisée sur les médias sociaux, encourageait la population à construire une mosaïque de coupures de journaux et de post-it avec des messages affichant leur solidarité et leur soutien aux 100.000 manifestants de Hong-Kong.

Les rubans jaunes, symbole de la démocratie et de la dissidence, commencent  également à faire leur apparition à travers les grilles extérieures du bâtiment. Les slogans « Hong Kong for Hong Kongers! Beijing get lost! » and « Stop the violence against the peaceful protesters ».

Les représentants du gouvernement étaient absents du bâtiment ce mercredi car ils “devaient” célébrer la Journée nationale de la Chine. Sur l’heure du midi, les manifestants ont donc décidé de converger vers le consulat chinois à Sydney pour un rassemblement.

 

Credit photo: Twitter Kevin Cheng

Share With: