fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUConseils pour un voyage plus respectueux de l’environnement

Conseils pour un voyage plus respectueux de l’environnement

franckprovost

Après la Journée mondiale de l’environnement qui s’est déroulée le 5 juin, voici les conseils du site de réservations de logements Agoda, sur la façon de devenir activement un voyageur plus conscient et responsable. Voici quelques idées permettant de réduire la consommation d’eau, de carburant et d’énergie et de voyager plus durablement.

1. Conduisez moins, marchez plus

Bangkok Tree House, en Thaïlande se trouve fièrement dans la zone nommée le « poumon vert » de Bangkok, un surnom approprié pour cette oasis protégée par le gouvernement qu’est Bang Krachao. L’hôtel est construit avec des matériaux écologiques, est alimenté par des sources d’énergie naturelle et s’engage en faveur d’un environnement propre. Son engagement s’illustre encore davantage en choisissant à dessein de ne pas construire d’allée depuis la route principale le long du chemin menant à la propriété. Au lieu de cela, cette oasis implantée en ville vous invite à monter sur votre vélo et à explorer la zone.

2. Bataille de bouteilles

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises travaillant dans le tourisme s’engagent à réduire les déchets plastiques. Prenez le cas de l’hôtel Ibis Singapore on Bencoolen, qui ne fournit plus de bouteilles d’eau minérale en plastique, mais qui offre à la place de l’eau provenant d’un système de filtration spécial. Cette action a permis de réduire les déchets de plus de 6000 bouteilles d’eau minérale en plastique à usage unique en l’espace d’un an. En outre, de plus en plus d’hôtels dans le monde fournissent dorénavant des agréments pour le bain (savon, shampooing, après-shampooing) dans des distributeurs rechargeables plutôt que de stocker des articles de toilette de taille individuelle.

3. Déconnectez

Ne vous contentez pas de déconnecter mentalement, débranchez également la climatisation. Saviez-vous qu’un hôtel typique rejette environ 160 kg de CO2/m2 de superficie, soit l’équivalent d’environ 10 tonnes par chambre ? Renoncez plutôt aux éclairages intérieurs éblouissants et au souffle bourdonnant de l’air conditionné pour profiter au maximum d’une escapade sur la plage et apprécier le coucher de soleil et la brise marine.

Reconnu comme l’un des meilleurs lodges écologiques par National Geographic Traveler, la villa conçue à Six Senses Con Dao, au Vietnam est dotée de baies vitrées du sol au plafond qui permettent aux hôtes de se délecter du coucher du soleil et de profiter de la brise marine naturelle, les invitant ainsi à moins utiliser l’air conditionné et les lumières.

4. Impliquez-vous dans des activités axées sur l’environnement

La villa Crystal Creek Meadows, dans la Kangaroo Valley, en Australie, qui a remporté la Certification d’écotourisme avancé en 2005, le prix du tourisme australien de Qantas pour l’excellence en tourisme durable en 2009 et 2013, ainsi que le badge ÉcoLeader de TripAdvisor en 2016, invite les hôtes à « planter un arbre » pendant leur visite pour contribuer aux efforts continus visant à fournir un habitat pour les oiseaux indigènes et la faune comme les wallabys des rochers et les wombats.

5. Soutenez les entreprises locales et écologiques lors de vos voyages

L’histoire de The Dusun a commencé en 1984 sous la forme d’une retraite familiale à Seremban, en Malaisie. Depuis 2010, la structure fonctionne comme un resort axé sur la nature, passant de deux maisons à cinq et accueillant jusqu’à 15 hôtes. La famille fondatrice entretient un lien avec la communauté locale, embauchant du personnel des villages environnants et soutenant les entrepreneurs locaux et d’autres entreprises socialement responsables dans la région.

6. Finissez votre assiette et réduisez les déchets alimentaires

Environ 25 % de tous les aliments qui passent par les cuisines des hôtels sont jetés comme des déchets alimentaires et pour chaque dîner que sert un hôtel donné, environ 350 grammes sont jetés. L’hôtel Crieff Hydro au Royaume-Uni a réussi à « réutiliser » les restes, en préparant du pudding au pain à l’anglaise pour le dessert en utilisant les restes de pain du petit-déjeuner.

Sources : AFP, Agoda.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: