fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULes perspectives d’emploi pour les diplômés universitaires continuent de s’améliorer

Les perspectives d’emploi pour les diplômés universitaires continuent de s’améliorer

gjfood

Les jeunes diplômés en Australie ont plus de chances de trouver du travail. En particulier pour les étudiants du pays et les diplômés en médecine, en orthodontie et en pharmacie, qui sont les plus susceptibles de trouver un emploi immédiat.

Selon la dernière enquête nationale sur les résultats des études supérieures, la plupart des personnes employées — 72,9 % — travaillaient à temps plein, contre 71,8 % l’année précédente et 70,9 % en 2016. Le taux d’emploi à temps plein des diplômés continue d’augmenter.

Avant de publier le sondage de 2018 sur les résultats des études supérieures, qui coïncidera avec la première ronde d’offres universitaires en Nouvelle-Galles du Sud et à l’ACT, le Ministre de l’Éducation, Dan Tehan, a déclaré que davantage de diplômés mettaient leurs compétences et leur formation à profit dans le milieu professionnel. « Dans ce pays, si vous avez le feu vert, vous avez le feu vert. Les Australiens qui s’engagent à s’améliorer et à améliorer leurs perspectives d’emploi grâce à l’enseignement supérieur doivent être félicités » a déclaré M. Tehan.

Selon l’enquête, 87 % des diplômés ont trouvé un emploi quatre mois après avoir obtenu leur diplôme en 2018. Les étudiants de premier cycle des études professionnelles ont obtenu de meilleurs résultats sur le marché du travail immédiatement après l’obtention de leur diplôme. Les diplômés en pharmacie, en médecine, en kinésithérapie et en orthodontie avaient les taux d’emploi à temps plein les plus élevés, respectivement 97,2 %, 94,9 %, 89,3 % et 86,8 %.

Les diplômés plus généralistes ont mis plus de temps à mettre un pied sur le marché du travail. L’an dernier, les taux d’emploi à temps plein les plus bas étaient dans les arts créatifs (52,2%) et le tourisme (59,6%). Comme en 2017, les diplômés des territoires régionaux ou éloignés ont mieux réussi que ceux des territoires métropolitains. Le taux d’emploi à temps plein des diplômés des régions éloignées était de 76,7% alors qu’il n’atteignait que les 71,8% pour les diplômés des régions métropolitaines.

Sources : The Australian

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: