fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULes Petites Classes: de la maternelle au collège en français à Sydney, c'est possible!

Les Petites Classes: de la maternelle au collège en français à Sydney, c'est possible!

vote

Les Petites Classes sont des cours de français dédiés aux enfants ayant des origines francophones. L’établissement privé situé à Brookvale offre des cours de français au niveau maternelle, primaire et tout nouvellement, au niveau collège.

Estelle Ruelland, fondatrice de l’école, nous donne quelques éléments utiles concernant Les Petites Classes.

 

Qu’est ce qui a été à l’origine de la création des Petites Classes ?

Les Petites Classes sont nées d’un besoin, il y a presque 7 ans :
– D’une part, un besoin pour mes propres enfants : à l’époque ma fille avait 4 ans. J’ai cherché des cours de français de type maternelle sur Sydney North Shore, en vain.
– D’autre part, après avoir enseigné comme Professeur des Écoles en Kindy à Killarney Heights Public school, j’étais convaincue qu’une structure manquait avant l’école primaire pour les enfants francophones.
– Ainsi, les classes de Petits (3-5 ans) sont nées.

Au fil du temps, les Petites Classes se sont diversifiées répondant aux besoins des élèves qui grandissaient et de leurs grands frères et sœurs qui avaient également besoin de cours de français de niveau primaire.
– J’ai alors mis en place des classes de ‘lecture’ qui permettent le développement de la lecture de la Kindy à la year 6 ainsi que la production de textes et l’étude de la langue (grammaire, conjugaison, orthographe).
– En août 2014, Les Petites Classes se sont agrandies : après 6 ans d’enseignement depuis mon domicile (et 2 déménagements), j’ai loué un local commercial à Brookvale, permettant d’accueillir davantage d’élèves sur la semaine. J’emploie désormais deux autres Professeurs des Ecoles, les lundi, mardi et samedi, qui appliquent les méthodes des Petites Classes.
– Au deuxième trimestre 2015, les Petites Classes ouvrent une classe de niveau collège (pour les élèves de year 7,8 et 9), répondant ainsi aux besoins des élèves qui continuent à grandir dans la langue et la culture francophone.

 

A quel public s’adresse l’école ?

Tous les élèves des Petites Classes sont francophones : 70% des familles des Petites Classes sont des familles mixtes, le plus souvent la maman parlant le français. Dans 30% des cas, les deux parents parlent français à la maison.
– Les élèves des Petites Classes ont le plus souvent des origines françaises mais aussi certains ont des origines canadienne, belge ou suisse.
– Le travail engagé avec les élèves des Petites Classes se fait la plupart du temps sur la durée pour une réussite optimale des enfants (certains élèves sont aux Petites Classes depuis presque 7 ans). Je noue un vrai partenariat avec les familles des Petites Classes. Préserver une relation personnalisée avec les familles et une ambiance familiale est très important.

 

Quels sont vos objectifs pédagogiques?

Les objectifs pédagogiques des Petites Classes s’appuient sur les Programmes de maternelle, primaire et collège de l’Éducation Nationale française. Le but est que chaque élève soit capable de se réintégrer à tout moment, sans difficulté, dans le système éducatif français, canadien… Certains de mes élèves l’ont déjà fait, avec grand succès !
Les cours de primaire et collège offrent également une approche culturelle : les élèves découvrent notamment l’Histoire de France et la culture littéraire française à travers l’étude d’œuvres complètes.
Enfin, en vue d’études supérieures en France ou ailleurs, les grands élèves valident le diplôme DELF Junior (A2 puis B1).

J’ai créé la pédagogie des Petites Classes en m’appuyant sur mes compétences de professeur diplômée bien sûr, mais surtout en fonction des besoins des élèves. Ainsi j’ai créé un enseignement très individualisé, au sein de petits groupes (maximum 6 élèves), axé sur l’apprentissage de la langue française.
De fait, la pédagogie des Petites Classes intègre des composantes de l’enseignement australien, sans lequel elles ne pourraient réussir aussi bien. Notamment, les élèves du primaire et du collège acquièrent les compétences en français en 1h30 par semaine, en transférant des compétences bien construites à l’école australienne dans les domaines de la lecture, des types de textes et de la méthodologie.

 

Les classes de niveau collège commenceront au début du 2ème trimestre, à partir du 21 avril 2015. Pour ces élèves, les axes de travail poursuivront le travail engagé au primaire et donc les objectifs des programmes de 6ème et 5ème de l’Éducation Nationale :
– consolidation des compétences de lecture, notamment à travers l’analyse approfondie et l’interprétation de textes littéraires
– introduction à la lecture de l’image en lien avec les textes étudiés
– écriture de textes longs et variés, bien structurés et enrichis en vocabulaire et syntaxe
– approfondissement des notions grammaticale et lexicale de la langue française
– poursuite de la mise en place de l’orthographe par une réflexion systématique sur la langue

Les Petites Classes ont déjà donné un solide démarrage en français à près de 150 élèves à Sydney, grâce à un enseignement réfléchi et structuré.
Bien qu’elle cherche toujours à améliorer les méthodes pédagogiques des Petites Classes, pour Estelle Ruelland, les fondamentaux restent les mêmes : objectifs de l’Éducation Nationale, enseignement individualisé en petits groupes dynamiques et partenariat avec les familles.

 

IMG_3098

Pour plus de renseignements ou pour contacter Estelle Ruelland, rendez-vous sur le site internet « Les Petites Classes » ou sur la page Facebook :
http://www.lespetitesclasses.com.au/fr/
https://www.facebook.com/Lespetitesclasses

Share With: