fbpx
HomeACTUL’Australie savait que les sous-marins français coûteraient beaucoup plus cher que les 50 milliards annoncés

L’Australie savait que les sous-marins français coûteraient beaucoup plus cher que les 50 milliards annoncés

La nouvelle flotte de sous-marins va coûter presque 80 milliards de dollars, un chiffre qui surprend par rapport aux 50 milliards initialement annoncés. Le Sydney Morning Herald révèle cet écart dans un article publié aujourd’hui à la suite d’une enquête parlementaire.

Le Ministère des finances a reconnu avoir sous-estimé le prix la semaine dernière à l’occasion d’un audition par l’enquête parlementaire. Un porte-parole de la défense a avoué ne pas avoir dévoilé au public l’ampleur des dépenses pour des raisons commerciales.

Le chantier de ces sous-marins, conçus et modelés par le groupe français Naval Group, est en discussion depuis 2015. A l’époque, le département de la défense annonçait publiquement et sous serment au Sénat un coût total de 50 milliards alors que les estimations internes du budget s’élevaient à 78,9 milliards.

Après ces révélations le porte-parole de l’opposition en charge de la défense, Richard Marles, a accusé le Gouvernement d’avoir « refusé d’être honnête sur le coût réel du programme ».

« Nous avons maintenant la preuve que le Gouvernement savait depuis des années qu’il y avait un écart de 30 milliards de  dollars entre ce qu’ils savaient et ce qu’ils disaient au public australien » a-t-il déploré.

« La question à se poser maintenant c’est : pourquoi est-ce que le Gouvernement cache ce qu’il sait ? Pourquoi est-ce qu’il a continué à mentir pendant des années ? »

Un analyste au Australian Strategic Policy Institute, Marcus Hellyer, s’étonne que le département de la défense n’ait pas donné une fourchette d’estimation du prix et déplore que le gouvernement ait volontairement sous-estimé le coût pour ne pas froisser l’opinion.

« Si la défense avait donné une fourchette indiquant que les sous-marins coûteraient entre 50 et 100 milliards de dollars, le chiffre aurait été tellement grand qu’il aurait inquiété le public australien» a expliqué M Hellyer.

En Australie, le Sénat est sensé avoir un rôle de contrôle et de supervision sur les dépenses de l’état, mais cette mission est mise à mal si les informations qui sont données lors des auditions ne sont pas justes.

Lors de l’enquête parlementaire la semaine dernière, le département des finances a également avoué que le coût estimé pour de nouvelles frégates serait supérieur de 9,3 milliards par rapport au chiffre annoncé en 2018 qui s’élevait à 35 milliards.

Une porte-parole de la défense a indiqué ne pas avoir rendu public les réelles capacités de dépenses afin de ne pas faire gonfler les prix proposés par les groupes de construction lors des négociations. Elle a également rappelé que les taux de change entre les pays travaillant sur le projet pouvaient évoluer et donc faire varier les prix. A l’époque des annonces, il convenait pour le département de la défense de protéger ses positions commerciales afin d’assurer des prix plus avantageux.

 

 

Produire quotidiennement de l’information pertinente, représente un coût humain, logistique et informatique considérable, dont l’essentiel est financé par la publicité.

Durant cette crise sanitaire et économique, la publicité est en chute libre, notre journal a donc besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer sa mission d’informer quotidiennement des milliers de personnes.   

Nous avons donc décidé de lancer un appel aux contributions.  Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse pour notre avenir.

 


Envie de nous aider autrement? Pourquoi ne pas commander le livre bilingue Collector’s Edition du Courrier Australien?

Sélection des articles les plus emblématiques, des histoires les plus marquantes, ce recueil d’archives est un objet chargé d’histoire, témoin des relations franco-australiennes de 1892 à 1945 (première partie).

Commandez ICI

$
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.
Termes

Total du don : $15

Share With: