fbpx
HomeACTULibération d’un Australien enlevé au Yémen, selon Oman

Libération d’un Australien enlevé au Yémen, selon Oman

This page/article is also available in: enEnglish

Un Australien enlevé au Yémen a été libéré après plusieurs mois de captivité, a annoncé mercredi le sultanat d’Oman qui a joué l’intermédiaire dans la libération de nombreux étrangers kidnappés dans ce pays ravagé par la guerre.

Le ministère omanais des Affaires étrangères a précisé que l’Australien était arrivé à Mascate mercredi, en route pour son pays, mais ne l’a pas identifié.

Un Australien Craig McAllister avait été kidnappé en septembre à Sanaa, la capitale du Yémen contrôlée depuis 2014 par les rebelles chiites Houthis en guerre contre le pouvoir.

C’est à la demande des autorités australiennes que le sultanat d’Oman a aidé à retrouver le ressortissant “disparu”. “Il a été retrouvé avec l’aide de tribus”, a ajouté le ministère sans préciser les conditions exactes de sa libération.

La ministre australienne des Affaires étrangères Julie Bishop a confirmé la libération d'”un Australien enlevé au Yémen”, sans l’identifier.

Elle s’est refusée à donner d’autres détails sur cette libération pour “protéger d’autres Australiens en captivité à l’étranger ou qui risquent un kidnapping”, a-t-elle ajouté dans un communiqué.

La ministre a remercié le sultan Qabous pour les efforts entrepris par Oman pour “localiser et accueillir le ressortissant australien”.

Craig McAllister était apparu dans une vidéo en janvier 2017 où il demandait à son gouvernement d’accepter les demandes de ses ravisseurs non identifiés. Il affirmait que ses ravisseurs allaient le tuer si leurs revendications n’étaient pas satisfaites, sans préciser les demandes.

Dans une précédente vidéo diffusée en octobre, il y précisait qu’il travaillait au Yémen comme entraîneur de football.

Selon des médias australiens, l’homme avait été entraîneur de jeunes de moins de 16 ans pour une équipe de football de Sanaa pendant deux ans et avait aussi coaché quatre ans une équipe à Taëz, une ville du sud-ouest du Yémen.

Le Yémen a connu de nombreux enlèvements d’étrangers ces dernières décennies. Véritable industrie dans ce pays à forte tradition tribale, les tribus se servaient souvent de l’enlèvement d’étrangers pour demander des faveurs au gouvernement ou de l’argent.

Mais certains enlèvements ont été le fait de groupes extrémistes comme Al-Qaïda qui a une forte présence notamment dans le sud et le sud-est du pays.

This page/article is also available in: enEnglish

Share With:
Tags