fbpx
HomeACTUL’Inde et l’Australie espèrent conclure un accord commercial d’ici la fin 2022

L’Inde et l’Australie espèrent conclure un accord commercial d’ici la fin 2022

This article is also available in: enEnglish

L’Australie et l’Inde espèrent conclure un accord commercial historique d’ici la fin de 2022, selon une déclaration commune publiée vendredi annonçant la relance de négociations en suspens depuis 2015.

À l’issue de discussions entre leurs ministres du Commerce, les deux économies d’Asie-Pacifique ont appuyé la “négociation rapide” d’un “accord global de coopération économique”.

Elles se sont engagées à “conclure les négociations sur un accord global de coopération économique complet d’ici la fin de 2022”.

Les ministres Dan Tehan et Piyush Goyal ont déclaré que les deux pays s’efforceraient de parvenir à un accord provisoire “pour libéraliser et approfondir le commerce bilatéral des biens et des services” d’ici la fin de cette année.

Les deux ministres sont convenus de “la nécessité d’un accord commercial équilibré qui encourage l’expansion des échanges commerciaux et des flux d’investissement au profit (des) deux économies” en conformité avec les règles du système commercial international, selon la déclaration.

Des pourparlers en vue d’un accord commercial global entre l’Inde et l’Australie avaient été lancés il y a plus de dix ans, avant d’être suspendus en 2015.

En 2020, l’Inde était le septième partenaire commercial et le sixième marché d’exportation de l’Australie.

Les échanges commerciaux entre l’Inde et l’Australie ont été évalués à environ 17 milliards USD l’an dernier.

L’Inde exporte principalement vers l’Australie des produits pétroliers, pharmaceutiques, textiles. L’Australie pour sa part exporte en Inde du charbon, du GNL, ou encore de l’alumine.

Le ministre australien du Commerce, Dan Tehan, cité par la presse indienne, a souligné que le commerce pourrait doubler dans les années à venir si l’accord global était finalement conclu.

Les deux pays “ont un intérêt très positif à développer le commerce, qui pourrait être lancé ou mis en œuvre dans l’intervalle, tandis que les contours de l’accord final pourraient prendre un peu plus de temps”, a de son côté déclaré le ministre indien du commerce, Piyush Goyal, selon la presse indienne.

L’Australie et l’Inde, membres de l’alliance Quad avec les États-Unis et le Japon, cherchent à approfondir leurs liens stratégiques face à la Chine, mais aussi à les étendre notamment dans les domaines économiques.

Ces derniers mois, New Delhi a également cherché à relancer les discussions commerciales avec d’autres pays, notamment les États-Unis, l’Union européenne et la Grande-Bretagne.

This article is also available in: enEnglish

Share With: