fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUL'Iran contre le retour forcé de ses ressortissants partis pour l'Australie

L'Iran contre le retour forcé de ses ressortissants partis pour l'Australie

laguillotine728

L’Iran est prêt à accueillir ses ressortissants qui ont tenté en vain d’aller en Australie mais rejette toute “déportation forcée” par ce pays, a déclaré dimanche le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, cité par l’agence Isna.

“Toute déportation forcée est contraire aux droits de l’Homme mais nous estimons que le retour volontaire de tout Iranien dans son pays n’est pas un problème”, a déclaré Hassan Ghashghavi.

Il a critiqué le phénomène de déportations forcées auxquelles ont recours certains pays occidentaux.

“Les pays d’immigration (…) accueillent ceux qu’ils considèrent comme utiles pour leur société (…) et rejettent les autres” en les poussant à rentrer chez eux, a-t-il dit.

Le Premier ministre australien Tony Abbott avait appelé la semaine dernière l’Iran à reprendre ses ressortissants dont la demande d’asile a été rejetée, un sujet qui a été abordée samedi par Julie Bishop, la chef de la diplomatie australienne en visite à Téhéran.

L’Australie fait régulièrement l’objet de critiques sur la scène internationale pour le traitement qu’elle réserve aux demandeurs d’asile arrivant par bateau et qui sont placés dans des camps de rétention sur les îles de Manus et Nauru. 

Selon des chiffres officiels publiés en mars, les Iraniens représentent environ 20% des 1.848 migrants retenus dans des centres en Australie et la plupart des 1.707 personnes retenues dans les centres des îles de Nauru et de Papouasie-Nouvelle Guinée.

L’Australie veut que l’Iran reprennent ses ressortissants illégaux

L’Australie salue l’implication de l’Iran contre l’Etat Islamique

© 1994-2015 Agence France-Presse

Share With: