fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULoi sur la biosécurité: la situation se complique pour les 9 000 Australiens bloqués en Inde

Loi sur la biosécurité: la situation se complique pour les 9 000 Australiens bloqués en Inde

dppp

La situation se complique pour les 9 000 Australiens bloqués en Inde. Même s’ils peuvent trouver un moyen de rentrer chez eux, ils risquent maintenant cinq ans de prison. Les citoyens qui rentrent en Australie après avoir passé deux semaines dans une zone à risque encourraient jusqu’à cinq ans de prison et des amendes pouvant atteindre 66.000 dollars australiens.

Le gouvernement australien impose cette sanction en utilisant ses pouvoirs extraordinaires en vertu de la loi sur la biosécurité. Ces pouvoirs d’urgence permettent au ministre fédéral de la Santé, Greg Hunt, de déterminer «toute exigence» et de donner «toute direction» qu’il juge nécessaire pour contrôler la propagation du COVID. Ses décisions l’emportent sur toutes les autres lois et ne peuvent être rejetées par le Parlement. Cette méthode semble proche d’un pouvoir dictatorial.

Certains souhaitent demander à la Haute Cour si cette mesure sans précédent enfreint la Constitution. Un argument est qu’elle viole le droit de chaque citoyen de rentrer en Australie. Cependant, la Constitution ne mentionne pas la citoyenneté australienne et il serait long de suggérer qu’elle implique un droit de ce type. Un argument plus fort est que la loi sur la biosécurité enfreint la Constitution parce qu’elle sape le rôle législatif du Parlement.

 

Share With: