fbpx
HomeACTUM. Morrison a exprimé son désir de mettre fin à la querelle avec la France

M. Morrison a exprimé son désir de mettre fin à la querelle avec la France

Lors d’une conférence de presse mercredi à Dubaï après le discours de l’ambassadeur, M. Morrison a tenté de tirer un trait sur cet épisode, affirmant qu’il est temps de “passer à autre chose”.

“Je ne pense pas qu’il y ait un quelconque avantage pour quiconque à continuer dans cette voie”, a-t-il déclaré. “Des affirmations ont été faites et des affirmations ont été réfutées, ce qu’il faut maintenant, c’est tous aller de l’avant”.

“Je ne pense pas qu’il y ait plus de profit pour qui que ce soit à continuer dans cette voie.”

Le discours de M. Thebault est la première fois qu’il s’exprime publiquement depuis qu’il a été rappelé en tant qu’ambassadeur à la suite de l’annonce de l’accord AUKUS.

Alors qu’il a promis que la France serait toujours aux côtés de l’Australie, il a mis en garde contre le gouvernement en utilisant “Désormais, par expérience, nous ne croirons plus les belles paroles, les promesses d’amour”.

L’ambassadeur a estimé que “nous pouvons reconstruire quelque chose de substantiel, mais nous partons de très loin. Malheureusement”.

Mais M. Morrison va-il s’excuser ?  M. Morrison a déclaré qu’il ne présenterait jamais d’excuses à la France pour avoir rompu l’accord.

« L’Australie a pris la décision de ne pas aller de l’avant avec le contrat pour un sous-marin qui ne correspondait pas aux besoins de l’Australie.

“Je ne m’excuserai jamais pour cette décision.”

Share With: