fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUManifestations nationales attendues pour protester contre l’augmentation des salaires des PDG australiens

Manifestations nationales attendues pour protester contre l’augmentation des salaires des PDG australiens

gjfood

En 2018, le directeur général le mieux payé d’Australie gagnait presque 435 fois le salaire moyen d’un travailleur à temps plein.

Hier, Telstra a pris part à une énorme révolte d’actionnaires au sujet de l’enveloppe salariale de 4,5 millions de dollars de son PDG.

À partir de demain, les australiens de tout le pays descendront dans la rue pour protester contre les salaires scandaleux des PDG, tandis que les salaires des travailleurs ordinaires continuent de stagner alors que le coût de la vie lui monte en flèche.

Le rassemblement de demain, qui se tiendra à Perth, fait partie d’une série de manifestations prévues dans les capitales et les centres régionaux du pays au cours des prochaines semaines. Elles ont été organisées par l’Australian Council of Trade Unions (ACTU) dans le cadre de sa campagne Change the Rules qui vise à attirer l’attention sur la « rémunération exorbitante des PDG » et les bénéfices des entreprises par rapport aux augmentations « très faibles ou inexistantes » que connaissent de nombreux australiens.

C’est un sondage indépendant commandé par l’ACTU qui a révélé que 80% des travailleurs n’avaient pas bénéficié d’une augmentation de salaire à la hauteur du coût de la vie au cours des 12 derniers mois, et près de la moitié d’entre eux n’ont reçu aucune augmentation salariale.

Il n’est donc pas surprenant que l’assemblée annuelle de Telstra se soit transformée en chaos hier alors que les actionnaires en colère ont claqué le paquet de 4,5 millions de dollars dont bénéficiait Andy Penn, PDG de l’entreprise, face à la chute du cours des actions de Telstra. Selon Fairfax media, un taux record de 62% a voté contre le rapport de rémunération de l’entreprise.

 

La campagne de l’ACTU et la débâcle de Telstra font suite à la révélation, plus tôt cette année, de la somme mirobolante qu’a touché le patron de Domino’s Pizza, Don Meij : 36,84 millions de dollars au cours de l’exercice financier 2017. Ce salaire est presque 435 fois supérieur au salaire moyen des travailleurs, selon les données du Bureau australien de la statistique, par rapport au salaire moyen australien à temps plein de 84 661,20 dollars par an.

Les PDG australiens les mieux rémunérés :

1. Don Meij, Domino’s Pizza : 36,84 millions de dollars

2. Peter et Steven Lowy, Westfield Corp : 25,9 M

3. Nicholas Moore, Macquarie Group : 25,19 millions de dollars

4. Chris Rex, Ramsay Health Care : 22,3 millions de dollars

5. Louis Gries, Hardie Industries : 18,03 millions de dollars

6. Andrew Bassat, Seek : $14.12m

7. Ron Delia, Amcor : 12,2 millions de dollars

8. Alan Joyce, Qantas : 11,25 millions de dollars

9. Colin Goldschmidt, Sonic Healthcare : 10,61 millions de dollars

10. Mike Kane, Boral : 9,82 millions de dollars

Lorsque le salaire de M. Meij a été révélé par une analyse de l’Australian Council of Superannuation Investors (ACSI) en juillet, le public et les politiciens, y compris l’ancien premier ministre Malcolm Turnbull, ont réagi. « Les taux de rémunération des personnes travaillant pour un grand nombre de grandes entreprises (cotées en bourse) sont extraordinairement élevés « , a déclaré M. Turnbull à l’époque.

Mais selon les données de l’ACSI, M. Meij n’a pas été le seul haut gradé, les salaires des 100 premiers PDG australiens ayant augmenté de 12,4% en un an seulement.

Source : News.com.au

—————————————————–

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

 

Comments
franckprovost
Share With: