fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUMariage homosexuel : les Australiens se prononceront-ils par vote postal ?

Mariage homosexuel : les Australiens se prononceront-ils par vote postal ?

gjfood

Les conservateurs influents de la Coalition* sont divisés sur la manière de voter pour le mariage homosexuel : faut-il ou non avoir recours au plébiscite par vote postal comme le proposent les libéraux modérés ?

Le ministre de l’Immigration Peter Dutton a soutenu cette idée, ainsi que le Liberal National Party (QLD) qui a adopté une motion la semaine passée pour demander au gouvernement Turnbull de lancer ce processus.

Contrairement à un vote régulier, le plébiscite par vote postal ne nécessiterait pas de recourir à une législation, il ne serait pas obligatoire et coûterait moins cher.

Le député national George Christensen, qui s’oppose au mariage homosexuel, a déclaré qu’il s’attend à ce que M. Dutton et le ministre des Ressources Matt Canavan plaident pour un vote postal. « Nous devrions le faire dès que possible. La population en a assez que ce sujet domine le débat national, elle veut juste régler le problème. »

Cependant, le député libéral Craig Kelly, qui s’oppose aussi au mariage homosexuel, a souligné que la Coalition devrait continuer d’exiger au Sénat de procéder par vote régulier. « Je crains, dit-il, que le vote postal volontaire n’ait pas la même autorité qu’un vote obligatoire. Un groupe d’individus pourrait très bien le boycotter et ne pas reconnaitre le résultat final. »

Les militants du mariage pour tous sont catégoriquement opposés au vote postal, affirmant qu’il s’agit d’une proposition « bancale et imparfaite ». Selon le militant Rodney Croome : « Ce système favoriserait le non car les jeunes votants, plus enclins à soutenir l’égalité devant le mariage, seraient aussi les moins prompts à renvoyer leur bulletin de vote. »

De son côté, George Williams, expert juridique à l’UNSW (Université du NSW), a déclaré qu’un vote postal était une idée « dangereuse et peu recommandable » qui serait remise en question devant les tribunaux. « Le système législatif n’a pas été conçu pour s’emparer d’un tel sujet. S’il s’agissait de voter une proposition sur laquelle tout le monde s’accorde comme l’hymne national, ce serait parfait. Mais pour un thème aussi controversé, c’est une manœuvre désespérée. »

Pour arranger la situation, Dean Smith, sénateur d’Australie Occidentale, est actuellement en train de d’écrire un projet de loi pour légaliser le mariage homosexuel, ce qui pourrait forcer un débat le mois prochain sur la manière de voter.

* Alliance des Liberal Party of Australia, National Party of Australia, Liberal National Party (QLD) et Country Liberal Party (NT).

Source : smh.com.au

Comments
franckprovost
Share With: