fbpx
HomeACTUMelbourne : L’ACMI rend hommage à la cinéaste Agnès Varda

Melbourne : L’ACMI rend hommage à la cinéaste Agnès Varda

A partir d’aujourd’hui, L’ACMI (Australian Centre for the Moving Image) rendra hommage à Agnès Varda, cinéaste phare de la Nouvelle Vague décédée en mars dernier.

Je ne veux pas montrer, mais donner l’envie de voir” déclarait Agnès Varda pour expliquer sa vision du cinéma. Très singulière, son oeuvre vogue entre fiction et réalité, art et vie brute, cherchant toujours à en savoir – et montrer – plus sur l’individu et le monde.

Plus jeune, Varda a étudié la philosophie à la Sorbonne et l’histoire de l’Art à l’Ecole du Louvre. C’est sa rencontre avec Alain Resnais en 1961, alors qu’elle était la photographe officielle du Théâtre National Populaire à Paris, qui l’a déterminée à se lancer dans le cinéma.

Elle devient alors une cinéaste prolifique, et pionnière de la Nouvelle Vague à la fin des années 50. Ses films seront parfois un moyen d’exprimer son engagement féministe, comme L’une chante, l’autre pas (1977) dans lequel elle aborde la lutte pour le droit à l’avortement.

Afin de lui rendre hommage en bonne et due forme, l’ACMI diffusera le dernier film – autobiographique -de la cinéaste, Varda par Agnès (2019), à 18h30 ce soir, au superbe Théâtre Capitol, tout juste rénové.

Le reste de la semaine sera dédié à nombre de ses autres films, dont les fameux Cléo de 5 à 7 (1962) et Le Bonheur (1965).

L’occasion où jamais de découvrir ses films singuliers, décrits en ces mots par le journaliste Daniel Trilling dans Sight & Sound : “Le mélange flou entre l’art et la vie est caractéristique du travail de Varda. Regarder l’un de ses films, c’est s’enfoncer doucement dans un monde à part“.


Elise Mesnard

Viva Varda par l’ACMI –
du 21 au 30 juin au Capitol – 113 Swanston St, Melbourne VIC 3000 – Tickets  individuels entre 8 et 18 dollars – Site Internet : ICI


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter
Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com
Share With: