fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUMelbourne secouée par le viol et le meurtre d’une jeune comédienne

Melbourne secouée par le viol et le meurtre d’une jeune comédienne

Eurydice Dixon, 22 ans, traversait Princes Park dans le quartier de Carlton North quand elle a fait une mauvaise rencontre. Son corps a été découvert par un passant mercredi à 2h40 du matin sur le terrain de football. Les secours n’ont pas réussi à la sauver.

L’humoriste et étudiante venait de donner un spectacle dans le bar du CBD le Highlander. Elle était en train de rentrer chez elle à pied quand elle a été attaquée. Elle a été retrouvée à 4,2 km de l’établissement. Les caméras de surveillance ont été vérifiées, la police évoquant la possibilité que la jeune femme ait été suivie sur toute cette distance.

Les images d’un jeune homme en sweat-shirt à capuche gris ont rapidement été diffusées. Jaymes T., l’agresseur présumé de 19 ans, s’est présenté de lui-même mercredi soir au commissariat de Broadmeadows. Il est atteint de troubles autistiques et relationnels. Pour l’heure, et selon les journalistes qui l’ont approché, il est resté muet lors de son audition.

Un lieu de passage et de promenade très populaire

Princes-Park-1024x683

Princes Park est un lieu extrêmement populaire et fréquenté de Melbourne. Il accueille de nombreux joggeurs et cyclistes, mais aussi des élèves et étudiants se rendant aux collèges qui le bordent ou à Melbourne University toute proche.

Le Surintendant local, puis l’inspecteur Stamper ont pressé la population de rester sur ses gardes. “Mon message est que toute personne doit être attentive à sa propre sécurité. Cela, quel que soit le lieu. En cas d’inquiétude, appelez le triple 0. Nous préférons recevoir trop d’appels que pas assez”, a déclaré ce dernier.

Sur twitter, de nombreuses voix ont réagi considérant qu’aucune femme ne devrait craindre de rentrer seule le soir. Des internautes ont notamment partagé un ancien message de l’écrivaine féministe Jane Gilmore, alors que la police du Victoria avait adressé les mêmes recommandations après le meurtre de Vasa Vukotic, 17 ans à Doncaster Park en 2015.

“Femmes, si vous voulez être en sécurité, restez chez vous. Sauf qu’il y a plus de chance pour vous d’être tuée à la maison par quelqu’un qui prétend vous aimez, alors ne restez pas chez vous. Soyez sûre de ne pas avoir de petit ami, car c’est la personne qui a plus de chance de vous tuer, mais ne sortez pas sans votre petit ami car vous avez besoin de quelqu’un pour vous protéger. Ne montrez pas trop de peau, ne riez pas trop fort, ne dansez pas excessivement mais allez chérie, fais-nous un beau sourire. Portez vos clés et votre téléphone à tout moment et assurez-vous de courir assez vite et loin pour brûler toutes ces calories, mais attention pas en public et pour l’amour de Dieu, pas en short c’est chercher les ennuis. Les transports publics sont dangereux, mais les taxis aussi, de même que marcher ou conduire seule. Ah, et ai-je dit que rester à la maison était très risqué alors vraiment, ne faites rien de tout cela, ok ? #ripeurydice.”

Une veillée lundi prochain

En attendant les suites du débat sur la sécurité des femmes, une veillée en mémoire d’Eurydice Dixon et pour se réapproprier l’espace vert est organisée à Princes Park par le Victorian Trade Hall Council lundi prochain, à 17h30. Une cagnotte a également été lancée pour aider la famille de la victime.

De son côté, la police a réfuté tout lien avec le viol d’une autre jeune femme qui a eu lieu à Parkville le 28 mars dernier.

Sources : abc.net et news.com.au

Photo : facebook Paula Ferrari

——————————————-

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: