fbpx
HomeACTU“Même à 80%, les personnes non vaccinées n’auront pas les mêmes libertés que les autres!”

“Même à 80%, les personnes non vaccinées n’auront pas les mêmes libertés que les autres!”

La première ministre Gladys Berejiklian a déclaré que ceux qui n’ont pas reçu le vaccin ne bénéficieront pas de libertés supplémentaires même lorsque l’État atteint 80% de double vaccination.

En Nouvelle-Galles du Sud, 46,2% de la population a reçu deux doses de vaccin.

Mme Berejiklian a déclaré que les personnes non vaccinées pourraient toujours vivre avec des restrictions strictes même lorsque le jalon de double vaccination de 80% est atteint.

“Ne présumez pas qu’à 80 pour cent de la vaccination à double dose, les personnes non vaccinées auront toutes ces libertés. Je veux que ce point soit très clair”, a-t-elle déclaré.

« Le gouvernement n’a pas encore finalisé ses plans concernant ce qui se passe avec une double dose à 80 %. Notre message clé est le suivant : faites-vous vacciner, car une fois que nous commençons à nous ouvrir à une vaccination à double dose à 70 %, plus le taux de vaccination est élevé mieux c’est pour tous.”

Mme Berejiklian a déclaré que tout le monde avait le choix de se faire vacciner, mais a averti ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner “de ne pas s’attendre à faire tout ce que font les personnes vaccinées même lorsque nous atteignons 80%”.

“Je ne veux pas que les gens pensent qu’ils peuvent s’asseoir, laisser tout le monde faire le travail acharné, puis se présenter quand c’est 80% et obtenir tout ce qu’auront les personnes vaccinées. Ce n’est pas le bon message”, a-t-elle déclaré.

“Je tiens à le dire clairement – que si vous n’êtes pas vacciné, vous n’aurez pas la liberté ou les libertés dont disposent les personnes vaccinées même lorsque nous arrivons à 80% de double dose.”

Mme Berejiklian a déclaré que les entreprises privées pourraient également prendre la décision de ne pas s’ouvrir aux Australiens non vaccinés.

L’avertissement du premier ministre fait suite aux commentaires du vice-premier ministre John Barilaro selon lesquels les résidents non vaccinés devraient attendre jusqu’à quatre semaines après que l’État ait atteint cet objectif de 80% avant de voir les restrictions assouplies.

Share With: