fbpx
HomeACTU“Montpellier me fait penser à mon pays d’origine”, Brendan Berne, ambassadeur d’Australie en France

“Montpellier me fait penser à mon pays d’origine”, Brendan Berne, ambassadeur d’Australie en France

Brendan Berne, ambassadeur d’Australie en France, en Algérie, en Mauritanie et à Monaco, s’est confié à Midi Libre, le quotidien régional distribué dans la moitié est de l’Occitanie, lors d’une interview à l’occasion de sa venue à Montpellier.

“Montpellier me fait penser à mon pays d’origine, l’Australie”, affirme l’ambassadeur au quotidien lors d’un entretien publié aujourd’hui en France. Pour “le climat et surtout ses valeurs, à l’image de la Marche des Fiertés”, continue-t-il. En effet, Brendan Berne est devenu une figure médiatique en demandant en mariage son compagnon dès l’adoption de la loi sur le mariage pour tous en Australie.

En dehors des ses convictions personnelles, l’ambassadeur de passage à Montpellier estime qu’il est important de visiter d’autres villes que Paris avec son statut. Il ajoute que c’est “une ville phare de l’économie en France” et qu’il est important de “partager autant sur le plan économique que touristique”. Avec le maire de la ville, Philippe Saurel, ils veulent mettre en place une sorte de libre-échange entre la France, comme ce qu’il y a déjà en place avec l’Union Européenne.

Visite de l'ambassadeur Berne à Montpellier

Hier, Brendan Berne, l’ambassadeur d’Australie en France, était en visite à Montpellier ! Il est allé aux laboratoires européens de CSIRO, l’agence nationale scientifique d’Australie, et s’est rendu à l’Opéra Berlioz pour un concert de l'Australian Youth Orchestra.

Publiée par L'Australie en France sur Jeudi 25 juillet 2019

Les deux ont des liens étroits. Comme le rappelle Brendan Berne, “il y a beaucoup de Français en Australie, mais le contraire est aussi valable”. Le but de l’ambassadeur est donc de créer des partenariats car il n’y en a pas officiellement. Il existe cependant une équipe franco-australienne de scientifiques au CRNS qui travaille ensemble depuis 50 ans, notamment pour trouver des solutions aux problèmes écologiques. L’ambassadeur souligne encore une fois une similitude avec la ville de l’Hérault “Nous partageons le même climat avec le sud-est de l’Australie”.

En attendant la concrétisation des projets évoqués, M. Berne a prévu de trouver un logement à Montpellier avec son futur mari.

Source : Midi Libre.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: