fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUMort d’iTunes : que vont devenir les playlist des usagers ?

Mort d’iTunes : que vont devenir les playlist des usagers ?

 

Inauguré en 2001, le logiciel multimédia iTunes marquait l’entrée dans le XXI siècle et révolutionnait l’industrie musicale. Entre-temps, Spotify et le streaming sont passés par là et ont signé la mort d’iTunes, officialisé ce lundi par Apple. La firme a décidé de privilégier ses applications Apple Music et Apple TV davantage centrées sur le streaming. Mais que vont devenir les usagers d’iTunes ayant parfois investi d’importantes sommes dans leur playlist ? 

La fin du époque 

Fin d’une époque pour l’industrie musicale : Apple a acté lundi la fin d’iTunes, son célèbre logiciel multimédia. Un modèle innovant au début des années 2000 mais rendu en partie obsolète aujourd’hui par le triomphe du streaming sur abonnement, dans lequel Apple a fini par se lancer aussi.

Au moment où les ventes d’iPhone patinent, la firme à la pomme a confirmé sa volonté de miser fort sur ses autres produits, services et applications, lundi lors de sa conférence annuelle des développeurs Apple en Californie. Le groupe américain a aussi annoncé de nouvelles fonctionnalités censées mieux protéger les données personnelles de ses clients.

Des usagers inquiets pour leur playlist 

“Qu’arrivera-t-il à ma bibliothèque musicale ?”  C’est la question que se pose de nombreux internautes notamment sur Twitter depuis le début de la semaine.

Face à ces inquiétudes bien légitimes, Apple a décidé de réagir hier en fin d’après midi : “l’avenir d’iTunes n’est pas dans une autre application mais trois déjà existantes : Apple Music, Apple Podcasts et Apple TV” a déclaré Craig Federighi, responsable “logiciels” de la firme américaine.

Bien qu’Apple n’ait pas encore révélé exactement comment il fusionnera le contenu précédemment stocké dans les bibliothèques iTunes, M. Federighi a déclaré que les utilisateurs n’ont pas de raison d’être inquiets.

Interrogé sur la mort de la plateforme, Alex Kidman, rédacteur en chef de Technology and Telco chez Finder, a déclaré à nos confrères de news.com.au qu’il était tout sauf surpris d’apprendre la nouvelle : “Il n’y a rien d’étonnant à cela – la rumeur court depuis un certain temps qu’Apple s’engagerait dans cette voie” a-t-il déclaré tout sauf surpris d’apprendre la nouvelle.

Si vous avez acheté du contenu par l’intermédiaire d’Apple, il sera toujours enregistré chez vous et devrait être accessible sur des appareils compatibles. Pour les utilisateurs de PC, nous devrons attendre de voir ce que seront les remplacements d’Apple, mais encore une fois, ce n’est pas comme si Apple voulait perdre les consommateurs qui ont des abonnements Apple Music, ou ceux qui achètent ou louent des films ou des émissions de télévision via Apple. C’est toujours une source de revenus pour eux.” a-t-il fait savoir dans les colonnes de son journal en ligne.


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

 

Share With: