fbpx
HomeACTUNicolas Croizer, Consul Général de France en Australie : « Des dispositions particulières ont été adoptées pour le second tour »

Nicolas Croizer, Consul Général de France en Australie : « Des dispositions particulières ont été adoptées pour le second tour »

Entretien avec le Consul Général de France en Australie, Nicolas Croizer.

Quel bilan tirez-vous du premier tour des élections présidentielles en Australie ?
Le premier tour a énormément mobilisé. On enregistre un taux de participation jamais vu en Australie : 48%, contre 32% en 2012 alors que le corps électoral français en Australie est, lui, resté constant autour de 15.000 inscrits.

Comment expliquez-vous ce taux de fréquentation important ?
C’est une question à poser aux électeurs ! Je suppose que l’actualité récente dans le monde n’y est pas étrangère. Nous enregistrons globalement une mobilisation plus importante des Français à l’étranger.  La moyenne mondiale est de 44% (+6%) et celle de l’Australie 48% (+16%). La communauté française d’Australie s’est donc plus mobilisée qu’ailleurs. C’est une très bonne chose pour la démocratie.

Cela représente donc un défi logistique de taille ?
En effet, il faut pouvoir accueillir l’ensemble des votants en particulier sur les sites de Melbourne et Sydney, qui rassemblent deux tiers des inscrits. Il faut savoir que nous sommes tenus à des règles strictes. En terme organisationnel, comme le nombre d’inscrits sur les listes électorales était sensiblement identique à celui de 2012, il n’y avait aucune raison de modifier le nombre de bureaux déterminé il y a cinq ans.

Donc le taux important de participation était imprévisible et a donné lieu à des situations inconfortables de files importantes à certains moments de la journée ?
A ce niveau jamais vu de participation, exactement. Malheureusement, ce n’était pas un phénomène propre à l’Australie. On a d’ailleurs vu de nombreuses images de ces files importantes partout dans le monde.

Nous tenons bien entendu compte de ces situations du premier tour afin d’améliorer la situation pour le second tour, dans le respect du du droit. Des aménagements particuliers, en lien avec les Présidents des bureaux de vote, les Secrétaires et l’Ambassade, ont été adoptées et les conseillers consulaires y ont été associés.

Quelles sont les principales mesures qui seront prises dimanche prochain ?
Il faut savoir que créer un bureau de vote supplémentaire n’est pas faisable entre deux tours. De même, l’ajout d’urnes supplémentaires a été sanctionné dans le passé par le conseil constitutionnel et l’on risquerait d’entacher le scrutin de nullité. Cependant, afin d’accélérer le traitement du vote à Melbourne et à Sydney, les files d’attente devant l’urne seront divisées en deux par ordre alphabétique. Cela devrait permettre de fluidifier les opérations et d’accélérer le passage à l’urne.

De manière exceptionnelle, les bureaux de vote de Sydney et Melbourne seront ouverts de 8 heures jusqu’à 20 heures (auparavant 19 heures). L’élargissement de la plage horaire devrait permettre de mieux équilibrer l’affluence sur la journée. Le nombre de volontaires qui remontera les files est quasiment doublé.

Nous avons d’ailleurs publié un certain nombre d’autres mesures ou conseils à suivre sur notre site.

De nombreux électeurs ont également suggéré de disposer des panneaux avec un temps d’attente estimé le long de la file. Est-ce envisageable ?
Avec les nouvelles dispositions, ce sera très difficile à estimer et nous devons rester très prudents sur ce genre d’initiative. Il ne faut pas que ces mesures aient un effet contre-productif : créer de la frustration, dissuader les électeurs de rester dans la file et finalement encourager les électeurs à renoncer à voter. Une évaluation en distance plutôt qu’en temps peut en revanche être envisagée.

Le rôle des bénévoles est primordial lors de cette journée électorale…
En effet, sans bénévole il n’y a pas d’élection ! Je tiens d’ailleurs à remercier le personnel de l’Ambassade, du Consulat, des Alliances françaises, des établissements scolaires, les membres des différentes associations et les personnes individuelles qui se sont ou vont se mobiliser pour les élections. Sur 8 bureaux, on doit compter une petite centaine de personnes mobilisées pour le vote et pour le dépouillement.

Quand pouvons-nous espérer recevoir les résultats officiels des électeurs d’Australie ?
Les résultats seront connus chez nous vers 2 heures du matin et transmis dans la nuit de dimanche à lundi à Paris. Il faudra attendre la cloture du scrutin en France pour les dévoiler au moyen des sites internet, afin de ne pas influencer le vote en cours.

Share With: