fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUNouveau serpent venimeux australien : à peine découvert et déjà menacé

Nouveau serpent venimeux australien : à peine découvert et déjà menacé

gjfood

Une nouvelle espèce de serpent venimeux a récemment été découverte dans le Queensland. Les scientifiques craignent cependant qu’elle soit déjà menacée d’extinction.

Cette nouvelle espèce de serpent venimeux, membre de la famille des « Bandy-Bandy » et nommée Vermicella Parscauda, a été découverte à l’extrême nord du Queensland à Weipa, dans la péninsule de Cape York. Le serpent était près des exploitations minières de bauxite de l’entreprise Rio Tinto.

Bryan Fry, biologiste à University of Queensland, est à l’origine de cette découverte. Il explique qu’il « a trouvé le serpent sur un quai de chargement, là où le personnel charge sur le navire tous les rochers ramassés dans les mines. »

bandy-bandy-fullCe nouveau spécimen fait 30 à 40 centimètres de long et est reconnaissable à ses fines bandes blanches et noires tout le long de son corps.

Six autres membres de la même espèce ont été retrouvés dans les environs de la mine. A ce jour, ce sont les seuls à avoir été recensés. Le scientifique australien pense que l’espèce pourrait être uniquement présente dans cette région de l’Australie. Si tel était le cas, le Vermicella Parscauda serait déjà menacé d’extinction.

« L’exploitation minière de la bauxite est une activité économique majeure dans la région, et il est possible qu’elle remodèle l’environnement au détriment des plantes et des animaux », a-t-il expliqué.

« La découverte de ce serpent énigmatique montre à quel point nous savons peu de choses sur notre biodiversité, et témoigne du fait que nous pourrions perdre beaucoup d’espèces avant même de les avoir découvertes.  »

Source : www.sbs.com.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter.

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

 

Comments
franckprovost
Share With: