fbpx
HomeACTUNouvelle-Zélande : Les mesures de protection du Covid bouleversées par le variant Omicron

Nouvelle-Zélande : Les mesures de protection du Covid bouleversées par le variant Omicron

La propagation du variant Omicron est responsable de la modification de plusieurs mesures importantes du gouvernement néo-zélandais visant à protéger les habitants.

D’après The Guardian, 22 cas d’Omicron ont été  isolés et jusqu’à présent aucun n’a été détecté dans le pays. Le gouvernement a modifié ses propositions relatives à la vaccination, à ses frontières et aux voyages.

L’intervalle entre la deuxième dose et l’injection de rappel passe de 6 à 4 mois, plus de 82 % des vaccinés pourront bénéficier d’une dose rappel d’ici la fin février 2022. Les travailleurs frontaliers et les agents de santé éligibles sont appelés à recevoir une dose de rappel. Les enfants de 5-11 ans pourront être vaccinés à partir du 17 janvier 2022.

Tous les pays sont retirés de la liste des pays à très haut risque. Le test est obligatoire avant un voyage en Nouvelle-Zélande  48 heures avant le départ.  La réouverture des frontières est repoussée à la fin du mois de février. Toute personne voyageant sur un vol international avec un cas positif doit être traitée comme un contact proche. La durée du séjour est de 10 jours pour tous les voyageurs, sans composante d’auto-isolement.

Un système de feux tricolores sera utilisé pour gérer les futures épidémies et, en cas de détection du variant Omicron, les zones passeront au feu rouge. Ce nouveau système de feux est utilisé depuis moins de trois semaines. Il a été créé pour signaler la fin des mesures d’isolement, au profit d’autres mesures telles que la limitation de la taille des rassemblements et des restrictions pour les personnes non vaccinées.

Share With: