fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTU[ PORTRAIT – VIDEO ] – Itinéraire de Dominique Gill, une « builder » pas comme les autres

[ PORTRAIT – VIDEO ] – Itinéraire de Dominique Gill, une « builder » pas comme les autres

franckprovost

Dominique Gill est française mais depuis septembre 2016 elle est surtout directrice générale d’Urban Fitouts Australia, une entreprise de construction opérant sur Sydney. Forte d’une quarantaine de projets très lucratifs, cette mère de deux petites filles a su s’imposer rapidement en renouvelant les codes du secteur. 

Arrivée à l’âge de 13 ans en Australie avec ses parents et ne maîtrisant que les bases de la langue de Shakespeare, Dominique Gill est un modèle de travail et de persévérance. Après une scolarité dans la célèbre Asham Girls School à Edgecliff dans une banlieue est de Sydney, elle passe son baccalauréat au Lycée Condorcet en 1996.

Elle poursuit par la suite ses études au sein de la prestigieuse École supérieure des sciences économiques et commerciales ( ESSEC Business School ) à Cergy-Pontoise. Après un Master of Business Administration ( MBA ), Dominique Gill revient à Sydney en 2001 pour une Licence d’Architecture. Elle en sortira diplômée en 2004.

Forte d’un bagage universitaire complet puis nourrie d’expériences professionnelles variées, elle fonde en 2009 son entreprise de construction, alliant professionnalisme et relation client.

« Casser l’image du builder bourru, désagréable et stressant pour le client » : voilà le crédo de Dominique Gill et de ses douze salariés pour Urban Fitouts. La tâche s’annonçait difficile tant le marché est compétitif et les habitudes de prestations solidement ancrées. Pourtant, dans ce monde d’hommes, cette jeune CEO a su s’imposer : en deux ans à peine, la société a piloté une quarantaine de projets allant de la rénovation de bureaux commerciaux jusqu’à la conception de bâtiments résidentiels.

Jeudi 28 mars, c’est sur un de ses chantiers au 126 Phillip Street que l’équipe du Courrier Australien la retrouve. Au 34e étage de la célèbre tour dessinée par l’architecte britannique Norman Foster, Dominque Gill dirige ses hommes d’une main de maître : en rénovant le système de climatisation, d’arrivée d’eau et d’électricité, la société prouve qu’elle est capable de remettre à jour plus de 1200 mètres carrés de surface pour des futurs bureaux de standing.

Urban Fitouts a donc réussi a marqué des points grâce à une approche de « builder boutique » : proche de ses clients, l’entreprise veut éviter l’effet pervers d’une croissance trop importante qui pourrait l’éloigner de ses objectifs initiaux de proximité avec le client. Elle n’aspire donc pas à devenir une multinationale sans âme et dénuée de sens mais cherche plutôt à construire pas à pas une solide culture d’entreprise, assurant une expérience client unique.

« Quand il s’agit d’imaginer ou bien de rénover des espaces de travail, les clients sont généralement inquiets : « combien cela va coûter ? » « combien de temps cela va mettre ? » sont les questions qui reviennent le plus souvent.  Notre objectif est de les accompagner en gardant un suivi personnalisé » glisse-t-elle entre deux recommandations adressées à ses ouvriers spécialisés. Une recette qui semble payante : le carnet de commandes est rempli et d’autres embauches devraient suivre d’ici deux ans.


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: