fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAUSTRALIEOn a testé pour vous : la visite guidée de l’Opéra de Sydney, en français !

On a testé pour vous : la visite guidée de l’Opéra de Sydney, en français !

franckprovost

C’est l’un des monuments les plus iconiques au monde, symbole de la ville de Sydney et de l’Australie tout entière. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007, l’Opéra de Sydney fascine toujours autant par son architecture hors du commun. Nul besoin toutefois d’être amateur de musique classique ni même anglophone pour y pénétrer. Toutes les semaines, des visites en français sont organisées pour découvrir les entrailles du chef d’œuvre. Suivez le guide !

La visite débute au Lower Concourse, au sous-sol de l’Opéra. Après la traditionnelle séance de photos souvenirs sur fond vert, on retrouve Blandine, notre guide pour l’heure qui va suivre. Une fois équipés de casques audio, on monte d’abord sur l’esplanade de l’Opéra, où Blandine prend quelques instants pour rendre hommage à la communauté aborigène Gadigal sur les terres de laquelle l’Opéra est construit. Puis l’on pénètre dans l’aile est du bâtiment, qui abrite dans sa partie basse trois salles de spectacle : le Playhouse, le Studio, et le Théâtre dramatique.

Blandine nous fait d’abord rentrer dans le Playhouse, plutôt banale, puis dans le Studio, bien plus remarquable. Toute de rouge vêtue, cette magnifique salle a été par le passé transformée en forêt ou en sous-marin pour les besoins de différents spectacles. Assis sur les sièges capitonnés, on visionne un petit film sur l’Opéra, avant d’écouter notre guide nous conter l’histoire assez rocambolesque du bâtiment (qu’on vous retraçait déjà ici pour les 44 ans de son inauguration). Sans tout vous dévoiler, sachez seulement que celle-ci mêle à la fois architecte suédois, temples mayas, et reine d’Angleterre…

La visite se poursuit dans la partie haute de l’aile est. On grimpe un escalier extérieur, pour déboucher sur une terrasse avec une vue plongeante sur le port de Sydney. Puis on part admirer la pièce maîtresse du monument : le Concert Hall. Gigantesque salle de 2700 places entièrement recouverte de bois, le Concert Hall abrite aussi le plus grand orgue mécanique du monde, que vous entendrez peut-être jouer si c’est votre jour de chance (c’était notre cas). On serait bien restés plus longtemps contempler l’instrument aux 10 000 tuyaux, mais la visite touche – déjà – à sa fin. Avant d’aller reluquer nos têtes sur les photos souvenirs, on effectue un dernier arrêt entre les deux ailes de l’Opéra, pour admirer de près le million de carreaux de céramique qui parent les voiles de l’édifice.

A la sortie, on n’est visiblement pas les seuls à avoir apprécié le tour. « C’est très intéressant, et le fait que la visite soit en français est un plus », nous confient trois québécoises en vacances à Sydney pour quelques jours. « Vraiment, on ne s’ennuie pas une seule seconde ». Même son de cloche chez Marion et Marie-Cécile, pour qui « la visite est très chouette, ça permet d’apprendre beaucoup sur l’histoire de l’Opéra ». Venues de Paris et Grenoble, les deux Françaises ont été en particulier subjuguées par l’orgue du Concert Hall : « On a un grand-père organiste, donc forcément ça nous a fait quelque chose d’entendre jouer d’un instrument comme celui-ci ». Et de conclure : « Je crois qu’on va même prendre des places pour l’opéra de ce soir, juste pour pouvoir revenir ! »

Visite en français le lundi, mercredi et vendredi à 11h30 (en anglais, tous les jours de 9h à 17h). Adulte 37$, réduit 28$, 5-15 ans 20$, gratuit pour les moins de 5 ans. Réservation en ligne conseillée (réduction de -10% sur le prix de vos tickets). Infos et réservations ici : sydneyoperahouse.com


Photo : Victor Roussel


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: