fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUParis pourrait se transformer en « capitale de l’émeute » ce 1er mai, Macron demande une réponse « extrêmement ferme »

Paris pourrait se transformer en « capitale de l’émeute » ce 1er mai, Macron demande une réponse « extrêmement ferme »

gjfood

Le 1er mai, fête du travail, risque d’engendrer une mobilisation massive et pas forcément pacifiste dans la capitale parisienne.

Cela fait plusieurs mois maintenant que les « gilets jaunes » défilent dans les rues de France. Débouchant parfois sur des échauffourées, des dégradations d’enseignes commerciales et des vols, les manifestations sont accueillies avec prudence du côté des forces de l’ordre. Et cela sera encore plus vrai pour ce 1er mai. En effet, en ce jour de fête du travail, les « gilets jaunes » et « black blocs » veulent marquer les esprits. Annonçant vouloir faire de Paris la « capitale de l’émeute », les organisateurs ont annoncé la couleur sur Facebook de cette nouvelle journée de mobilisation.

Mais la police s’est préparée à toute éventualité: contrôles préventifs, utilisation de drones, zones d’interdiction de manifester,… seront notamment d’application. Emmanuel Macron a demandé une réponse « extrêmement ferme » à l’encontre des « black blocs ».

La Ville a ordonné aux commerçants présents sur la route envisagée par les manifestants de  » fermer leurs établissements le temps de la manifestation ».

Les rues de la capitale française devraient voir défiler un grand nombre de personnes puisque les « gilets jaunes » espèrent être rejoints par les organisations syndicales traditionnellement mobilisées pour la fête du travail.

M.R.


lalibre.beSource : La Libre Belgique

Véritable vecteur de l’actualité belge, internationale, politique, économique, culturelle, La Libre Belgique offre un regard différent sur l’actualité et propose de nombreux dossiers spéciaux, des analyses, reportages, opinions…


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: