fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUPermis de conduire : quelles sont les exigences pour les étudiants internationaux et nouveaux migrants ?

Permis de conduire : quelles sont les exigences pour les étudiants internationaux et nouveaux migrants ?

franckprovost

S’installer dans un nouveau pays et essayer de se débrouiller est un défi pour certains. Emigrant, partenaire ou étudiant international, ils ont besoin d’un moyen de transport pour se rendre au travail ou à l’université, mais malheureusement tous n’ont pas la chance de vivre près d’un service de transport en commun. Alors, comment ces individus qui ne sont pas résidents permanents peuvent valider leur permis de conduire ?

Bakshinder Singh, qui s’occupe d’une école de conduite à Adelaïde, a répondu à quelques questions concernant les conducteurs possédant un permis indien.

Quels sont les droits pour les étudiants internationaux indiens en Australie ? Peuvent-ils conduire avec leur permis indien ?

Oui, bien sûr. Tant que vous avez un permis de conduire valide, vous pouvez circuler en Australie jusqu’à ce que vous soyez résident permanent (RP). Une fois RP, vous avez trois mois pour convertir votre permis en permis australien.

Qu’en est-il des individus RP ?

Ces personnes peuvent conduire avec leur permis pendant trois mois. Ils devront également le convertir en permis australien durant ce délai.

Les résidents peuvent-ils aller à l’office des transports et convertir leur permis sans devoir passer de tests ?

Vous ne pouvez pas simplement échanger votre permis pour un permis australien. Le permis indien n’a pas beaucoup d’importance comparé à l’australien. Par conséquent, vous devez passer un test théorique, pratique et de perception du danger.

Sur quoi sont-ils interrogés ?

En Australie du Sud, sur les trois tests, deux se font en même temps.

Le premier est un test « Give way », ce qui signifie que sur les huit questions, il ne faut pas faire une seule erreur ou l’examen sera considéré comme raté.

Ensuite, il s’agit d’un questionnaire à choix multiples sur des règles générales de conduite. Il y a au total 42 questions et il est impératif de réussir au minimum 32 questions.

Le troisième test est le test de perception du danger. Cette section comporte des questions pour mesurer votre habilité à détecter le danger en conduisant.

Pour finir, le test pratique. L’examinateur s’assied avec vous dans la voiture pour juger votre conduite.

Vous avez beaucoup d’étudiants indiens. A votre avis, quelle partie est la plus difficile ?

La plupart des étudiants n’ont pas de problèmes avec le test théorique. Mais certains peuvent être confrontés à une complication supplémentaire : la langue. En cas d’incompréhension, un interprète peut être engagé gratuitement pour la première fois. Ainsi, il lira les questions dans la langue source de l’étudiant.

Quant au test pratique, la langue est également un problème. Les instructeurs doivent être clairs pour expliquer les règles et utiliser une terminologie précise pour que les étudiants puissent comprendre les instructions.

Selon vous, combien d’heures de conduite devrait prendre un nouveau résident avant de passer le test ?

En moyenne, pour quelqu’un qui a déjà son permis, je dirai qu’il faudrait huit à dix heures pour rafraichir ses connaissances.

 

Source : sbs.com.au

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
franckprovost
Share With: