fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUPhoto historique : un homme tombe d’un avion

Photo historique : un homme tombe d’un avion

nc

À seulement 14 ans, Keith Sapsford avait un sens indéniable de l’aventure et était déterminé à parcourir le monde. Personne n’aurait pu imaginer à quel point cela allait se terminer tragiquement.

Dimanche a été marqué par le 49e anniversaire de la chute de l’adolescent de Randwick, depuis la roue d’un avion de Japan Airlines, décollant de l’aéroport de Sydney. Il tentait un voyage clandestin de Sydney à Tokyo.

Selon un article publié en 1970 par le Herald Sun, Keith revenait alors d’un voyage à l’autre bout du monde avec ses parents, qu’ils avaient entrepris pour satisfaire la soif de découvertes de leur fils.

Mais à leur retour, ils s’étaient rapidement rendus compte que ces voyages ne faisaient que renforcer son agitation et son désir inébranlable d’aventure.

 

Son père, Charles Matthew Sapsford, avait alors décidé d’envoyer son fils aux Boys’ Town, une institution catholique romaine en Engadine.

Mais le vendredi 21 février, Keith s’était enfuit après seulement quelques semaines au sein de l’association. Sa disparition avait été signalée le lendemain.

Peu après, le dimanche, il s’était faufilé sur le tarmac de l’aéroport de Kingsford, avait grimpé sur une roue d’avion et été entré dans le compartiment où est rangée la roue pendant le vol.

Ce matin là, le photographe amateur John Gilpin prenait des photos à l’aéroport.

Même après la chute de Keith, M. Gilpin ignorait la tragédie qu’il avait pourtant capturée. Ce n’est qu’une semaine plus tard, après avoir développé la célèbre image que nous connaissons désormais, qu’il a réalisé ce à quoi il avait assisté.

Les techniciens pensent que l’adolescent s’y cachait depuis un certain temps avant le décollage et que Keith n’avait pas tout à fait compris que le compartiment allait rouvrir pour recevoir la roue contractante.

Les médecins légistes ont souligné qu’il serait probablement mort de toute façon en raison des basses températures et du manque d’oxygène.

Après sa mort tragique, M. Sapsford a informé la police qu’il avait déjà averti son fils des dangers inhérents à la tentative d’atteler un avion.

Ingénieur mécanicien et industriel de formation, M. Sapsford a en effet déclaré quelques mois plus tôt qu’il avait discuté avec Keith d’un cas récent de passager clandestin, espagnol cette fois, mort alors qu’il se cachait dans le châssis d’un avion.

Source: Yahoo


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse [email protected]

 

 

Comments
nc
Share With: