fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUPompeo va se rendre en Thaïlande, Australie et Micronésie

Pompeo va se rendre en Thaïlande, Australie et Micronésie

Le chef de de la diplomatie américaine Mike Pompeo va se rendre à partir de la semaine prochaine en Thaïlande, pour participer aux réunions de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean), en Australie et en Micronésie.

Les 1er et 2 août, le secrétaire d’Etat prendra part à Bangkok à plusieurs réunions ministérielles liées à l’Asean, pour “réaffirmer” l’engagement des Etat-Unis auprès de cette organisation “au coeur de notre vision pour la région indo-pacifique”, a déclaré jeudi la porte-parole de la diplomatie américaine Morgan Ortagus.

L’Asean (qui regroupe Indonésie, Malaisie, Singapour, Thaïlande, Philippines, Brunei, Vietnam, Laos, Birmanie et Cambodge) est le 5e bloc économique mondial, derrière l’Union européenne, les Etats-Unis, la Chine et le Japon.

Mais lors de ses réunions ministérielles se retrouvent chaque année de nombreux autres pays, comme la Russie, la Chine, le Japon ou encore la Corée du Nord, et ce rendez-vous est souvent pour le secrétaire d’Etat américain l’occasion d’apartés avec plusieurs homologues.

Mike Pompeo rencontrera cette année au moins son homologue thaïlandais, a fait savoir sa porte-parole. Aucun entretien n’est encore annoncé à ce stade avec les représentants de Pyongyang, alors que Washington tente de relancer les négociations sur la dénucléarisation de la Corée du Nord, ou avec les ministres chinois ou russe.

Le 4 août, le chef de la diplomatie américaine sera à Sydney où il s’entretiendra avec le Premier ministre australien Scott Morrison et participera, avec le nouveau ministre américain de la Défense Mark Esper, à une réunion avec leurs homologues australiens.

Il se rendra enfin le 5 août dans les Etats fédérés de Micronésie, composés de quatre Etats du Pacifique. Sur l’île de Pohnpei, Mike Pompeo, le premier secrétaire d’Etat américain à se rendre sur place, rencontrera également des dirigeants de la République des îles Marshall et de la République des Palaos.

Le président américain Donald Trump avait reçu en mai à la Maison Blanche les dirigeants de ces Etats insulaires du Pacifique, stratégiques pour Washington, qui souhaite contrer l’influence chinoise dans la région.

Source : AFP


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: