fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomePORTRAITSPortrait : « On est tous dans le même bateau » avec Anne Sophie Ridelaire

Portrait : « On est tous dans le même bateau » avec Anne Sophie Ridelaire

gjfood

Anne Sophie est la créatrice de l’Association « Le Petit Bateau » à Sydney. Une association qui rassemble un collectif d’une vingtaine d’artistes, afin de promouvoir l’art, dans la vie de tous les jours, par le biais d’évènements artistiques. 

C’est à la suite de son mémoire à Paris, en faveur de l’accès à la culture pour tous qu’Anne Sophie, décide de partir en Australie en tant que Backpakers pour se confronter à d’autres cultures et améliorer son anglais. Très vite, elle décide d’organiser des rassemblements autour de l’art pour regrouper, voir fusionner les cultures et abattre les frontières ; le projet du petit bateau est en train de naître. 

D’abord localisés à Buena Vista, à Bondi Road, les évènements artistiques fusent. Il faut dire que l’immeuble de trois étages regroupait à l’époque une trentaine d’artistes dont Anne Sophie et son compagnon, designer de bateau. À eux deux, ils décidèrent alors de louer l’arrière court, un espace aménagé avec des pièces de récupération et des morceaux de bateau en bois, d’où le nom de l’association. 

La jeune femme aimait l’idée de fusionner des personnes venues d’horizons différents comme les arts, avec pour seul point commun, leur sensibilité. 

« Le petit bateau, c’est une grande arche de Noé où on embarque tout le monde, c’est un tout petit bateau sur un grand océan où il s’y passe plein de chose » affirme-t-elle. 

Aujourd’hui, Anne Sophie est fière de pouvoir présenter une vingtaine d’artistes, qui sont pour la plupart, de véritables coup de coeur. Pour elle, son métier est bien plus que promouvoir des artiste, c’est aussi leur donner la parole, créer un espace où ils puissent s’exprimer, et aller au contact des autres. Contrairement à Melbourne, il existe peu d’espaces à Sydney où il est possible de s’exprimer librement. 

« Sydney en a besoin et j’ai envie de me battre pour que l’art et la culture soit accessible pour tous. ».

De nombreuses activités sont proposées comme par exemple: un rassemblement autour d’une question lors de Rendez-Vous 360° où de nombreux intervenants apportent leur contribution au problème, un petit concert en dégustant un fabuleux buffet végétarien, une séance sur le dernier reportage sur Simone de Beauvoi ou une participation à un défilé.

L’idée est de pouvoir mixer les expressions d’artistes sur un même évènement. 

Prochainement, vous pourrez profiter du marché de Noël (le 9 décembre 2018). Une bonne occasion de revenir sur les différentes toiles et photographies exposées tout au long de l’année, et d’aller au contact des artistes locaux bien qu’ils ne soient pas les seuls à être représentés dans cette grande entreprise qui est le petit bateau. Il est courant qu’un illustrateur français comme Quentin Dron, qu’une peintre slovaque comme Zuzu Galova, ou qu’un street artiste brésilien comme Eduardo BE. y soient exposés. 

L’idée  d’Anne Sophie est aussi de partager sa passion dans le monde entier, comme une sorte de « propagande positive » comme elle aime s’aventurer à dire. 

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: