fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUPremier projet en Australie de Kengo Kuma, architecte mondialement connu

Premier projet en Australie de Kengo Kuma, architecte mondialement connu

franckprovost

Il y a relativement peu d’architectes qui atteignent le niveau de reconnaissance internationale atteint par Kengo Kuma. C’est d’ailleurs, sa conception du stade national pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 qui a été sélectionnée. Aujourd’hui, l’architecte japonais, surtout connu pour ses projets futuristes inspirés par la nature, impose son style en Australie.

Projet résidentiel Kengo Kuma à Sydney

Les travaux de construction de son premier projet résidentiel à Sydney vont bientôt commencer, une tour de 20 étages qui fait partie intégrante de la catégorie «racleur d’usines».

Le projet présente une variété de verdure – de plantes grimpantes, de petits arbustes et même d’arbres – à l’extérieur. Lever les aménagements paysagers au-delà du sol et les intégrer aux niveaux les plus élevés d’un bâtiment est censé réduire la pollution atmosphérique locale, diminuer les coûts énergétiques et, contrairement à la tour en béton moyenne, créer un lieu de vie paisible. La création verte de Kuma rivalisera avec le One Central Park de Sydney, recouvert de 38 000 plantes indigènes et exotiques.

Située sur l’O’Dea Avenue à Waterloo, la tour s’inspire du site lui-même et de la diversité de la flore australienne. « Ma philosophie est d’étendre la topographie du site telle qu’elle se trouve au bâtiment« , déclare Kuma. »C’est parce que l’Australie est un pays riche en nature, que je souhaitais intégrer beaucoup de nature au cœur de la ville de Sydney. »

Le bâtiment de Kuma fait partie d’un ensemble de cinq tours appelé Mastery par le développeur Crown Group. Kuma a collaboré avec l’architecte Koichi Takada, originaire de Sydney et né au Japon. Takada a déclaré qu’il était ravi de travailler aux côtés de Kuma. « C’est le maître de l’architecture japonaise. Pour moi, c’est un rêve qui se réalise. », dit-il.

Starbucks par Kuma

La carrière de Kuma s’étend sur plus de 30 ans et a débuté à Tokyo, où il a créé sa société, Kengo Kuma and Associates, en 1990. Son premier projet majeur était M2, un bâtiment expérimental postmoderne à Tokyo, assez différent des bâtiments raffinés qu’il allait produire par la suite. Ses projets les plus réussis au Japon incluent le Garden Terrace Nagasaki Hotel à Nagasaki, construit presque entièrement en bois, et la Coeda House à Shizuoka, fabriquée à partir de planches de cèdre empilées.

Sur la scène internationale, il a également acquis une renommée avec Starbucks à Taïwan fabriqué à partir de conteneurs d’expédition recyclés, les travaux en pierre complexes du Yunfeng Spa Resort en Chine et le village culturel aux toits verts de Portland aux États-Unis.

L’année dernière, ses efforts pour créer des conceptions durables, en particulier avec son utilisation importante de bois recyclé, lui ont valu le Global Award for Sustainable Architecture 2016.

Source : Domain.com.au

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: