fbpx
HomeACTUPrésence d’un navire espion chinois près des côtes australiennes : “La situation est alarmante”

Présence d’un navire espion chinois près des côtes australiennes : “La situation est alarmante”

Le ministre de la Défense, Peter Dutton, a déclaré que les activités de la Chine étaient de plus en plus alarmantes lors du discours du National Press Club

Il a averti que l’Australie est confrontée au changement d’environnement stratégique le plus important depuis la Seconde Guerre mondiale, tout en notant que chaque grande ville est à portée des missiles chinois.

Lors de son premier discours au National Press Club de Canberra dans son rôle actuel, M. Dutton a déclaré qu’il y avait un décalage important entre les affirmations de la Chine selon laquelle elle voulait la paix et ses actions.

Il a déclaré que la force de combat navale de la Chine avait plus que triplé en taille au cours des deux dernières décennies pour devenir la plus grande marine du monde.

« Une fois de plus, l’Australie se retrouve dans une région au centre de l’épicentre de la concurrence stratégique mondiale, une région où les tensions continuent de monter dans une affaire exacerbée par la pandémie de Covid-19. »

« Si un conflit survenait par incompréhension, par erreur de calcul ou par hostilité, il serait catastrophique pour nous tous. La position de l’Australie est très claire. Les conflits doivent être évités.»

Un navire espion chinois repéré non loin de la côte australienne pendant trois semaines

Scott Morrison dit que la révélation qu’un navire espion chinois sophistiqué a navigué le long de la côte australienne plus tôt cette année met en évidence la “situation très grave” dans l’Indo-Pacifique.

« Je pense que la présence de la marine chinoise démontre l’importance de dire aux Australiens qu’il y a une situation très grave dans l’Indo-Pacifique », a déclaré le Premier ministre aux journalistes à Adélaïde.

« Ils ont parfaitement le droit d’être là où ils sont. Nous savions qu’ils étaient là. Ils peuvent y être en vertu du droit maritime international. Mais ne pensez pas une seconde que nous ne les surveillions pas alors qu’ils cherchaient à nous surveiller.

Le Daily Telegraph a rapporté pour la première fois vendredi que le navire avait été aperçu en train de faire le tour des côtes australiennes pendant trois semaines en août et septembre, collectant des renseignements électroniques alors qu’il passait devant des installations militaires sensibles.

On pensait qu’il s’agissait d’un navire espion de la classe Dongdiao, similaire à celui qui a surveillé les exercices militaires Talisman Saber entre l’Australie et les États-Unis plus tôt cette année.

La classe Dongdaio est capable de surveiller les communications, les signaux radar et le spectre électromagnétique, ainsi que d’utiliser d’autres méthodes de surveillance telles que les capteurs optiques.

Share With: