fbpx
HomeACTUPrise d’otages à Sydney: 3 morts dont le preneur d'otages

Prise d’otages à Sydney: 3 morts dont le preneur d'otages

photo-44

10.30: La police australienne a confirmé ce mardi la mort du preneur d’otages et de deux otages lors de l’assaut des forces spéciales. Un homme de 34 ans et une femme de 38 ans ont en effet été tués dans l’assaut.

La police a annoncé officiellement que la prise d’otages était terminée et précise qu’il s’agit d’un “acte isolé”.

Des questions essentielles restent sans réponse. Pourquoi un individu avec un tel passé était-il encore en liberté?

10.00: Veuillez nous excuser pour le peu d’informations en ligne cette nuit. Notre rédacteur en chef couvrait en même temps l’événement pour de nombreux médias dans le monde: BFM, M6, France Indo, Radio Canada, Radio Montréal, RTL-TVI,…

02.20: La police a donné un assaut impressionnant avec de nombreux coups de feu. Il semble que le preneur d’otages ait été tué.

02.00: 5 autres otages sont sortis du cafe

01.00: La police a identifié le preneur d’otage, il s’agirait d’un homme d’origine iranienne au passé très violent notamment envers les femmes. Il se nommerait Haron Monis.

23.00: La police précise qu’elle est prête à tenir des jours si nécessaire. La police aurait identifié le preneur d’otages.

22.25: Le Premier du NSW a demandé aux personnes censées travailler dans le périmètre de sécurité de ne pas venir traviller au bureau mais depuis leurs domiciles. Cela donc semble indiquer que la procédure sera encore longue.

Le preneur d’otages sembalient également très nerveux suite aux échappées de 5 otages en début de soirée.

21.30: 12 heures déjà

19.30: Chris Reason de Channel 7 dont les bâtiments sont situés juste en face du café Lindt tweete les informations suivantes: ” Je vois une quinzaine de personnes qui sont à présent réunies dans le coin de la pièce. Je constate aussi que de la nourriture est donnée aux otages”. Les personnes peuvent à présent s’asseoir au sol et se nourrir. Elles ne sont plus forcées de rester contre les fenêtres.

18.30: La police fait le point sur la situation. ” Nous avons été mis au courant de cette prise d’otages ce lundi matin vers 9.30. La police est entrée en négociation avec l’individu armé. Nous souhaitons résoudre cette prise d’otages le plus calmement possible. Cela peut prendre plus de temps mais nous souhaitons éviter l’usage de la force. Nous avons les meilleurs négociateurs au monde.

Si vous souhaitez venir en ville, ne changez pas vos habitudes et venez en ville. Il y a un périmètre de sécurité autour de Martin Place. N’hésitez pas à contacter la police au 1800 227 228 si vous avez la moindre information. Nous monitorons aussi les réseaux sociaux afin de vérifier qu’il n’y ait aucune communication avec l’individu “.

18.20: CNN, qui relaie ces rumeurs, indique que la police ne les divulgue pas à la population australienne pour ne pas créer de mouvements de panique.

18.10: Les rumeurs les plus folles circulent (non confirmées et non officielles). “L’individu aurait annoncé qu’il y avait deux bombes en CBD”. ” Il aurait aussi annoncer libérer des otages contre un drapeau de l’état Islamique et une conversation avec le Premier Ministre Abbott” – ‘Il aurait contacté trois chaines de TV et se fait nommer “brother”.”

17.58: Tony Abbott s’exprime pour la deuxième fois aujourd’hui. Il dit à la population qu’elle peut être fière de sa police et il tient aussi à féliciter les habitants de Sydney d’être aussi calmes. L’Australie est testée aujourd’hui aux yeux du monde.

Le Premier ministre australien parle pour la première fois d’un acte “politiquement motivé” et la police d’un événement “terroriste”.

17.55: La police annonce qu’elle tiendra une conférence de presse à 6.30 pm

17.10: Si vous avez des informations, téléphonez au  1800 227 228 et pas au 000

17.oo: Deux otages supplémentaires (des femmes du staff) sont également sorties du café. Au total, cinq personnes sont donc en sécurité.

16.00: Trois otages sont sortis du café en courant. Nous n’avons aucun détail sur leurs identités et les circonstances de leur libération ou échappée. Le nombre de personnes à l’intérieur est toujours inconnu.

15.00: La police indique être entrée en contact avec le preneur d’otages.

13.10: Le consulat américain vient également d’être évacué.

13.00: Le Lindt Executive affirme qu’il y a 10 membres du staff et une trentaine de clients pris en otages.

otages12.50: Abbott prend la parole: “Nous ne savons pas qui est derrière cette prise d’otages. Nous ne savons toujours pas s’il y a un message politique derrière cette prise d’otages mais il existe certaines indications qui vont dans ce sens.

Nous savons que ce genre d’individu souhaite effrayer la population mais les Australiens sont des gens accueillants et paisibles. Si vous avez des indications à nous fournir, n’hésitez pas à prévenir la ligne d’urgence 1800 123 400.

Nos services font le nécessaire pour sauver les otages. Je veux aussi rassurer le pays, les affaires courantes du gouvernement continuent. Nos pensées sont avec les personnes prises en otages et leurs proches”. 

12.45: Il n’y a cet instant eu aucune revendication. Le nombre de terroriste à l’intérieur du café est toujours inconnu.

12.40: Les services de sécurité évacuent toujours des personnes se trouvant aux étages du building.

FullSizeRender-212.30: Un homme a été arrêté aux alentours du siège mais il semblerait qu’il n’y ait aucun lien avec la prise d’otages.

12.20: Une conférence de presse du Premier Ministre Tony Abbott est annoncée à 12.30.

12.15: Les bus venant de l’Ouest sont arrêtés à QVB.Dans l’autre sens, les bus sont bloqués à North Sydney.

12.00: Le quartier est à présent totalement bouclé. De nombreuses personnes sont bloquées aux étages du building.

11.50: Le quartier n’est pas fermé mais les passants sont priés de prendre un détour. La police essaie de prendre contact avec les personnes à l’intérieur du café. L’Opera House a été évacué

11.30: La police pense qu’il s’agit d’un amateur qui visait un endroit plus symbolique que le Lindt Café. Cela pourrait être inquiétant car le criminel pourrait aussi avoir des réactions incontrôlées en cas de panique et abattre des otages.

11.15: Il semblerait que des personnes basées en Syrie envoient des messages pour encourager cet individu à tuer un otage au hasard.

11.00: Une personne a essayé de rentrer dans le café vers 9.45 mais les portes automatiques étaient fermées. Elle a tout de même aperçu un homme sortir une arme d’un sac bleu et les clients avec les mains sur la tête.

La police a fermé une partie de Martin Place dans Sydney CBD après qu’un homme armé d’un fusil de chasse ait pris des otages dans un café. Un porte-parole des médias de la police a confirmé que des officiers assistent à la scène et une opération est en cours, mais il ne souhaite pas donner plus de détails.

Les otages sont bien visibles avec leurs mains pressées contre les fenêtres du café Lindt. Ils sont obligés de brandir un drapeau de l’Etat Islamique. Il semblerait que ce drapeau soit le “shahada flag”, “no god worthy of worship except Allah and Muhammad is his messenger”.

 

Les messages sur Twitter se succèdent: “La police rampe sur bâtiment où se trouve le bar Chambers,” écrit Sarah Gerathy utilisateur de Twitter.

Le personnel d’un certain nombre d’entreprises était au 53 Martin Place quand l’individu est rentré. Une personne a essayé de rentrer dans le café vers 9.45 mais les portes automatiques étaient fermées. Elle a tout de même aperçu un homme sortir une arme d’un sac bleu et  les clients avec les mains sur la tête.

La police a déplacé tous les médias et les spectateurs au-delà du périmètre de sécurité de 50 mètres. La police pense qu’il y aurait une vingtaine d’otages.

Deux équipes de policiers sont en position avec des agents spécialisés, ils se trouvent en face du café Lindt dans le bàtiment Chanel.

Share With: