fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUQantas réalise le premier vol commercial zéro-déchet

Qantas réalise le premier vol commercial zéro-déchet

gjfood

La compagnie australienne Qantas s’est illustrée en réalisant le premier vol commercial sans déchets produits à bord. Cette démarche s’inscrit dans une mission visant à éradiquer 100 millions de déchets plastique de ses avions d’ici l’année prochaine.

Andrew David, PDG de la branche domestique de Qantas, a déclaré que ce vol de Sydney à Adelaide marquait une « étape significative » dans l’Histoire de l’aviation. La compagnie produit actuellement l’équivalent de « 80 Boeing 747 chargés à plein » par an en termes de déchets. Ces chiffres sont répartis entre les activités de Qantas et de sa filiale Jetstar.

« Notre personnel navigant voit ces déchets s’amonceler chaque jour. Aussi veulent-ils les éliminer. Par ailleurs, nos actionnaires demandent une réduction de notre empreinte environnementale » a ajouté Mr David.

Sur le vol de mercredi, les plateaux-repas étaient contenus dans des emballages biodégradables. « Ces produits vont être transformés en compost et utilisés dans les fermes et les jardins du pays. Tous les objets en plastique, notamment les bouteilles, seront collectés et recyclés. »

Un vol sur cette route produit habituellement 34kg de déchets, qui viennent s’ajouter aux 150 tonnes produites annuellement. Andrew David a assuré aux journalistes du Sydney Morning Herald que les coûts supplémentaires engendrés par le passage au biodégradable n’aura pas d’impact sur le prix des billets. « Nous nous sommes préparés à cet investissement, qui réduira par ailleurs nos dépenses sur le long terme » a dit Mr David.

Selon Maddie Rowcliff. hôtesse sur le vol Sydney-Adelaide, la quantité de déchets produits sur un seul vol est immense, et le staff connaît les troubles environnementaux engendrés par ce phénomène.  »Nous voyons les déchets qui s’accumulent. C’est énervant, dans la mesure où notre industrie est déjà spécialement polluante. » a déploré l’employée de la compagnie.

« Sur un vol normal, nous ne pouvons rien recycler d’autre que les cups, les canettes, les bouteilles d’eau et les journaux qui vont dans les sacs verts. Tout le reste est entassé dans un seul et même sac, et ledit sac est transmis au service de traitement des déchets une fois que l’avion est au sol. »

Source : Sydney Morning Herald


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: