fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAUSTRALIEQu’ai-je le droit d’apporter en Australie ?

Qu’ai-je le droit d’apporter en Australie ?

franckprovost

Entre le rien et le tout et n’importe quoi : il y a une marge. Pour vous, grands voyageurs, nous avons donc compilé la liste non-exhaustive des produits que vous seriez tentés d’apporter en Australie avec les autorisations ou interdictions correspondantes. Un conseil cependant : pensez toujours à déclarer les produits « sensibles » à la douane, sous peine d’une lourde amende immédiate (à partir de 420 $) et même de poursuites.

Les biscuits : oui 

Mais attention, ils doivent être conditionnés correctement. Pas question d’emporter dans vos valises une religieuse au chocolat enveloppée dans un simple papier alu. En revanche, le paquet de Petit Beurre non-entamé qui vient du supermarché, ça oui.

Le saucisson : non, mais…

A priori, rien d’origine animale ne peut entrer en Australie, sauf… en boîte de conserve. Cela signifie que pouvez apporter du foie gras, des cuisses de confit ou de la terrine de sanglier à condition de choisir la bonne présentation. Du coup, pour le saucisson… c’est non.

Le chocolat : oui

Bonne nouvelle : les tablettes sont autorisées ! Vous pouvez en glisser jusqu’à 10kg dans vos bagages, de quoi vous constituer une bonne réserve personnelle. Pensez néanmoins à vérifier la température en Australie : quel dommage de voir votre chocolat fondre par 40° !

Les produits laitiers : oui, mais…

On parle du fromage bien sûr ! Question : peut-on apporter sa roue de Roquefort en Australie ? Eh bien c’est possible, à condition qu’il soit conditionné conformément à la règlementation, c’est à dire sous vide ou, mieux encore, sous plastique. Vous pouvez en apporter jusqu’à 10kg, mais attention, il doit provenir de pays « autorisés » (France ou Suisse en font partie).

Des médicaments : oui, mais…

Si vous avez un traitement spécifique, sachez que vous pouvez l’emporter à condition que vos médicaments soient dans leur emballage (pas de cachets en vrac) et que vous ayez votre ordonnance avec vous. Vous avez normalement droit à trois mois de prescription personnelle. Attention, certains produits nécessitent des démarches particulières : stéroïdes, hormones de croissance, cannabis thérapeutique ou produit injectable… On s’en serait douté.

Un plant de tomate : non

On parle évidemment de toute plante vivante. Bon, soyons clairs : à moins d’avoir une autorisation, c’est impossible. Les graines, en revanche, si elles font partie d’une liste blanche, si elles ne sont pas en contact avec de la terre ou des insectes, si… si… et qu’elles sont également emballées dans un sachet scellé vendu en commerce, alors c’est bon.

De l’alcool : oui

Mais en quantité limitée et à condition d’avoir l’âge requis : 18 ans ! Si vous remplissez tous ces critères, vous pourrez alors apporter 2,25 l d’alcool par personne. Vin, champagne, bière (attention les bulles) : le choix est laissé à votre libre appréciation. Petit détail quand même, vous ne pourrez rien prendre en cabine… donc, le duty free, ça peut être compliqué.

>> Pour en savoir plus, cliquez ici.

————————————

Suivez Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et abonnez-vous gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
nc
Share With: