fbpx
HomeACTUQueensland : Un centenaire pulvérise le record du monde 50m nage libre

Queensland : Un centenaire pulvérise le record du monde 50m nage libre

Si vous avez besoin d’une preuve que l’âge est juste un nombre, ne cherchez plus : à 99 ans, George Corones, originaire de Brisbane, vient de pulvériser le record de 50m nage libre aux sélections australiennes pour les Jeux du Commonwealth.

Ce presque centenaire ­— il aura 100 ans en avril — a parcouru les 50m en 56.12 secondes dans une course épique au Gold Coast Aquatic Centre mercredi soir dernier.

Seul concurrent, il a nagé sous les encouragements de la foule qui a explosé de joie lorsqu’il a touché le mur et battu de 40 secondes le record mondial pour la catégorie 100-104 ans.

 

Le rythme et la technique

La course a été “indéniablement” éprouvante, reconnaît M.Corones, mais il était bien préparé. La clef de son succès ? “Le rythme et la technique”, répond-il. “Mes premiers mouvements étaient bien équilibrés, il m’a suffi de continuer sur ma lancée en augmentant progressivement mon effort. J’ai réussi à tenir jusque dans les 10 dernières mètres — je savais que j’étais au bout du rouleau mais j’ai pu terminer quand même.”

« Ne jamais s’arrêter »

 S’il nageait beaucoup lorsqu’il était jeune, M.Corones avoue avoir délaissé la natation pendant des décennies. “J’ai arrêté au début de la guerre (la seconde guerre mondiale). Je n’ai repris qu’à 80 ans, pour me maintenir en forme.”

D’après son fils, George Corones nage et va à la gym 3 fois par semaine. Il vit seul, allume tous les jours son ordinateur pour consulter l’évolution du marché boursier et continue de se déplacer au volant de sa voiture. “Sa philosophie, c’est de ne jamais s’arrêter” précise-t-il.

Compte-t-il néanmoins se reposer après cet exploit ? Bien sûr que non. Son prochain objectif est de pulvériser le record du monde du 100m nage libre et brasse. “Ce serait une erreur de m’arrêter maintenant”, affirme-t-il…

 

Source: bbc.com, 9news.com


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: