fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTURecensement 2016 – Comment la population australienne a-t-elle évolué ?

Recensement 2016 – Comment la population australienne a-t-elle évolué ?

nc

Cinq cartes de secteurs de recensement traduisent ainsi une urbanisation croissante, une diminution de l’accès à la propriété dans les centre-villes, et une population vieillissante dans la plupart des régions.

Une urbanisation croissante

Dans de nombreuses régions du territoire australien, la population en périphérie des villes a diminué. En revanche, celle-ci augmente en se rapprochant des centres. Cette tendance est particulièrement marquée dans les États de l’Est et du Sud, avec des villes comme Narrabri (NSW), Horsham (Victoria) et Loxton (SA) qui voient leur propre population augmenter alors que celle des régions alentours diminuent.

Avant d’aller plus loin, il convient de souligner que ces cartes ont été conçues par l’Australian Bureau of Statistics (ABS) dans un but spécifique de collecter des chiffres – les zones sont ainsi appelées «Statistical Area Level 2 » ou SA2. Certaines d’entre elles n’existaient pas lors des recensements précédents et ont été créées suite à l’augmentation des nouvelles banlieues et des populations dans les périphéries. L’ABS a ensuite déterminé la population pour la nouvelle zone au fil du temps en fonction des recensements antérieurs, ce qui permet des comparaisons entre 2006, 2011 et 2016.

Urbanisation croissante

D’autres régions possèdent un peuplement beaucoup plus faible, de sorte qu’un changement démographique mineur semble être un pourcentage important variant de 2006 à 2016. Afin de réduire l’impact de cette situation, ces cartes ne mettent en avant que les régions peuplées au minimum de 100 personnes en 2016.

La population dans la bordure nord de Melbourne a considérablement augmenté lorsque des terres agricoles ont été converties en logements. Une région nouvellement créée, Craigieburn West, est ainsi passée de 75 personnes en 2006 à 14 152 en 2016, soit une augmentation de 18,769 % en 10 ans.

Les deux régions qui ont enregistré de fortes baisses de 2006 à 2016 sont situées en Australie-Méridionale, ainsi que la région de l’ouest de l’Australie méridionale couvrant le Nullarbor avec un déclin de 105 personnes à 79. Tandis que la région autour de la ville de Loxton a diminué en population de 34 %.

Vieillissement en général, mais rajeunissement dans quelques zones urbaines

Principalement, l’Australie a vieilli. Mais dans quelques zones urbaines, telles que Sydney, Melbourne, Perth et Brisbane, l’âge moyen a diminué sur 10 ans :

Map2

  • Moins de personnes possèdent leur propre propriété…

À l’échelle nationale, la proportion de personne possédant leur propre propriété à nettement diminué, passant de 32,6% en 2006 à 29% en 2016. La proportion des foyers détenus à directement augmenté dans les bordures urbaines des capitales, où de nouveaux développements émergent. Ce fait a également augmenté dans les régions intérieures éloignées, comme les régions statistiques couvrant en grande partie les territoires australiens du Nord et de l’Australie occidentale.

Map3

  • … et plus de personnes louent, plus particulièrement dans les villes

A l’échelle nationale, la proportion d’habitations louées est passée de 27, 1% en 2006 à 29,4% in 2016. Les banlieues ont généralement une part plus importante de locations. Il en est de même pour quelques zones régionales associées à l’industrie des ressources, telles que le Nord des Nouvelle-Galles du Sud, et certaines régions du Queensland et de l’Australie occidentale.

Map4

Immigration

Dans beaucoup de régions métropolitaines, la croissance et la décroissance du nombre de personnes nées à l’étranger est similaire à celle de la population totale. Les banlieues extérieures de Melbourne sont à nouveaux des carrefours, ainsi que certaines régions comme celles autour de Chinchilla, dans le Queensland.

Map5

Joffrey Tridon

Source : www.theguardian.com – Five census maps show how australia changed

En cliquant sur le lien, vous trouverez les cartes interactives.

 

Comments
Share With: