fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeDID YOU KNOWRégime, fonctionnement… : 10 infos pour mieux comprendre la politique en Australie

Régime, fonctionnement… : 10 infos pour mieux comprendre la politique en Australie

franckprovost

Pourquoi le permis de conduire du Victoria est-il différent de celui du Queensland ? Qui décide des règles de citoyenneté ? Pourquoi la Reine Elizabeth continue-t-elle de fasciner ? Pourquoi la Nouvelle-Zélande est-elle si proche ? Pour mieux comprendre l’Australie, voici un court éclairage en dix points de politique, faciles à retenir.

1/ La constitution australienne date de 1901

La colonisation de l’Australie débute en 1788 avec la fondation d’un camp pénitentiaire en Nouvelle-Galles du Sud, le 26 janvier précisément (date controversée, choisie ensuite pour Australia Day). De 1850 à 1890, six colonies différentes vont peu à peu gagner en autonomie avec chacune un gouvernement. Elles mettront plusieurs dizaines d’années avant de s’accorder sur une constitution qui instaure une fédération, The Commonwealth of Australia, et qui en définisse les règles de fonctionnement.

2/ La Nouvelle-Zélande aurait pu être le 7ème état d’Australie

NZ-Federation-Hiscocks-v2Elle participe aux discussions, mais refuse finalement d’intégrer la Fédération. Malgré tout, il est inscrit dans la constitution australienne que la Nouvelle-Zélande peut devenir un état australien si elle le souhaite. Une main tendue qu’elle n’a jamais tenté de saisir en plus d’un siècle, on se demande bien pourquoi.

3/ L’Australie a une reine

5d-queen-elizabeth-ii-1959_1189_8986483a5af9a36L

Le titre de « chef d’état » n’est pas inscrit dans la constitution, mais la couronne britannique a longtemps conservé une part de souveraineté sur ses dominions. Aujourd’hui encore, Elizabeth II est « reine d’Australie » comme cela est précisé dans le Royal Style et Title Act de 1953. En 1973, on lui attribue également le titre de défenseur des lois. La reine nomme un Gouverneur général qui la représente en Australie ; en ce moment, Sir Peter Cosgrove tient ce rôle. Un gouverneur local est également nommé dans chaque Etat.

4/ L’Australie est divisée en 6 Etats et 10 Territoires

Pas simple à retenir, mais outre ses 6 Etats (Australie-Méridionale, Australie-Occidentale, Nouvelle-Galles du Sud, Queensland, Tasmanie et Victoria), l’Australie compte 3 Territoires intérieurs, 6 extérieurs et 1 auto-gouverné*. Les Etats ont une grande autonomie, avec un gouvernement propre. Les Territoires, eux, sont majoritairement soumis aux règles édictées par l’Etat fédéral et ils s’auto-administrent la plupart du temps.

5/ Au niveau fédéral, le parlement est composé de deux chambres

house_representatives

La Chambre des Représentants (House of Representatives) compte 150 membres élus pour 3 ans au suffrage universel direct selon un système de vote alternatif** (ou préférentiel). Le Sénat compte 76 membres élus au suffrage universel selon un système de représentation proportionnelle. Chacun des États envoie 12 sénateurs élus pour 6 ans et renouvelables par moitié tous les 3 ans. Chaque Territoire continental est représenté par 2 sénateurs, élus pour 3 ans. A la différence du système français, le Sénat a la possibilité de soumettre des projets de loi, mais il a peu recours à cette prérogative.

6/ Au niveau des Etats et Territoires : chacun son système

Tous ont une représentation bicamérale (avec deux chambres), sauf le Queensland qui a abolit son Upper House en 1921, ainsi que deux Territoires qui n’ont qu’une assemblée. Dans les Etats, les élections ont lieu tous les 4 ans, sauf dans le Queensland où elles ont lieu tous les 3 ans. Les Etats votent leurs propres lois dans le périmètre qui leur est accordé (santé, éducation, réseau routier  et transports publics, sécurité…) et le gouvernement de l’Etat les applique de façon autonome.

7/ Le Premier ministre peut changer au gré des affinités politiques

Celui qui est à la tête du gouvernement fédéral est nommé par le Gouverneur général. Par tradition, il s’agit du chef de la majorité (ou coalition) à la Chambre des Représentants. En conséquence, un changement dans les alliances suffit à le mettre en danger. Il peut être démis de ses fonctions à tout instant, s’il n’a plus la majorité ou s’il essuie un vote de défiance. Il forme son gouvernement (appelé cabinet) et intervient dans les domaines nationaux : impôts, citoyenneté, économie, emploi, défense, affaires étrangères… Tous les ministres doivent être aussi membres du parlement — députés ou sénateurs.

8/ Le pouvoir judiciaire est inscrit dans la constitution

High_court

Les tribunaux et les juges ont la charge d’appliquer la loi, avec la Haute Cour d’Australie en dernier recours. Celle-ci est composée de 7 juges nommés par le Gouverneur général sur les recommandations du Premier ministre. Ceux-ci ont l’obligation de s’arrêter à 70 ans et ne sont pas tenus de s’accorder, ce qui rend leurs jugements parfois compliqués.

9/ L’Australie-Méridionale a été le premier à accorder le vote aux femmes

women_vote

Cette décision a été prise 1894, à l’époque où l’Australie-Méridionale était encore une colonie autonome. En Australie-Méridionale toujours, les femmes sont également rendues éligibles. La plupart des Etats lui emboîtent le pas. En 1902 tous les Australiens de plus de 21 ans (hommes et femmes) sont appelés à voter. Cette bonne nouvelle est cependant ternie par une interdiction. En effet, les Aborigènes n’ont pas le droit de vote, qu’ils soient hommes ou femmes, jusqu’en 1962.

10/ Le vote est obligatoire

Il ne l’était pas au début du 20ème siècle. Il a été rendu obligatoire, au niveau fédéral, par une loi passée en 1924 et appliquée dès l’année suivante (les Aborigènes, eux, ont eu le droit de vote en 1962 mais sur la base du volontariat jusqu’en 1984). Aujourd’hui, sauf à avoir une très bonne excuse, les Australiens doivent s’acquitter de ce devoir civique sous peine d’amende : de 20 $ jusqu’à 180 $ voire plus, avec possible inscription au casier judiciaire.

Légendes photos : 1/ Bureau de vote au referendum sur la Fédération en Australie-Occidentale 2/ Dessin humoristique avec les états de la Fédération essayant de convaincre la Nouvelle-Zélande de s’installer sur le siège vide qui lui est réservé 3/ Timbre à l’effigie de la reine Elizabeth II 3/ House of Representatives 4/ High Court of justice 5/ Premières femmes électrices en Australie.

* Territoire de la capitale australienne (Canberra), Territoire du Nord, Territoire de la baie de Jervis / île Christmas, îles Cocos, îles Ashmore-et-Cartier, îles de la Mer de Corail, île Heard-et-MacDonald, territoire australien antarctique / île Norfolk.

** Système de vote qui permet de classer les candidats par ordre de préférence.

Sources : wikipedia, australie-australie, uts.edu.au, techly.com.au, hcourt.gov.au

———————————-

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: