fbpx
HomeACTURencontre au sommet entre Scott Morrison et la reine Elizabeth pour le D-Day

Rencontre au sommet entre Scott Morrison et la reine Elizabeth pour le D-Day

Le Premier Ministre australien Scott Morrison et son épouse Jenny ont rencontré ce mercredi la reine Elizabeth II au palais de Buckingham. Il est question, entres autres, de l’organisation des commémoration de l’anniversaire du débarquement en Normandie ainsi qu’un traité de libre-échange post-Brexit avec le Royaume-Uni. 

Plus tôt dans la matinée, M. et Mme Morrison ont également rencontré le prince Charles à Clarence House où le premier ministre a prononcé un discours devant la Chambre de commerce Australie-Royaume-Uni.

Dans son discours, il a souligné le désir de l’Australie de conclure un accord de libre-échange avec la Grande-Bretagne après sa sortie de l’Union Européenne. Depuis les récentes déclarations de Donald Trump concernant de possibles sanctions commerciales à l’encontre de l’Australie, Scott Morrison a tenu a rappeler l’importance à ses yeux du libre-échange et de la menace que représentait le protectionnisme pour l’économie mondiale.

Cette visite est la première d’une longue tournée européenne de commémoration du débarquement du 6 juin 1944.  Il rencontrera le premier ministre britannique sortante Theresa May, la chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron et le premier ministre canadien Justin Trudeau lors d’un événement à Portsmouth, port de départ le 5 juin d’une grande partie de la flotte de débarquement internationale.

L’Australie a combattu sur le front européen dans le cadre du Commonwealth britannique ainsi que sur le front d’Asie-Pacifique au sein d’une coalition américano-britannique. Sept escadrilles,  200 soldats à pied et 500 marins australiens ont fait partie de l’aventure ce 6 juin. Des escadrilles australiennes de bombardiers légers et lourds ont participé par la suite à la libération de la France.

Source : The News Daily


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Share With: