fbpx
HomeACTURévolution médicale: Première greffe d'un "coeur mort" réalisée à Sydney

Révolution médicale: Première greffe d'un "coeur mort" réalisée à Sydney

Ce 24 octobre, dans un communiqué conjoint, le St Vincent Hospital (Sydney,Australie) et l’institut de recherche sur le cœur Victor Chang assurent avoir réalisé la première greffe de cœur à partir d’un cœur « mort ».

Jusqu’à présent, pour chaque transplantation cardiaque, il fallait un « cœur battant », c’est-à-dire que l’organe devait être prélevé sur un donneur en état de mort cérébrale mais dont le cœur continuait de fonctionner pour être greffé immédiatement au receveur.

Aujourd’hui, grâce à un appareil élaboré aux Etats-Unis qui permet greffon de continuer à battre dans un sérum physiologique spécialisé et à température corporelle pendant près de 8h, on peut utiliser un cœur « mort » qui a été prélevé sur le corps du donneur, puis réanimé dans les vingt minutes.

Ce procédé révolutionnaire pourrait sauver 30% de vie supplémentaire.

Share With: