fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTURugby à XIII – L’équipe de France rechausse les crampons

Rugby à XIII – L’équipe de France rechausse les crampons

gjfood

Un premier entraînement, isolé du monde. Mercredi, l’Equipe de France de Rugby à XIII rechaussait les crampons pour entamer sa préparation australienne. A un peu plus d’une semaine de leur entrée en lice face au Liban le 29 octobre pour la Coupe du monde, les athlètes tricolores refoulaient la pelouse et touchaient pour la première fois le ballon oval depuis leur arrivée lundi matin à l’aéroport international de Sydney. C’est donc au complexe de la Sydney Academy of Sport and Recreation, à proximité de Narrabeen, que la délégation française profitait du calme pour se remettre en jambes, sous un soleil de plomb.

Si les 26 joueurs français subissent encore les effets du décalage horaire en étant réveillés assez tôt, ils avouent être en forme et relax. Au programme de cette matinée, beaucoup d’analyse sur la formation libanaise et préparation mentale sur ce premier match, déjà annoncé comme une «finale» pour la France. «C’est vrai que le décalage horaire pèse un peu dans les jambes», a déclaré le sélectionneur Aurélien Cologni. «Pour ce premier entraînement terrain, on a fait le choix de se focaliser plus sur les détails et le contenu plutôt que sur la quantité et l’intensité de la séance. On a travaillé essentiellement sur les qualités offensives, un point que l’on travaillera à chaque entraînement pour que les joueurs aient bien tout ça en tête le jour du match.»

Depuis leur arrivée, le staff a favorisé la récupération. C’est pourquoi les joueurs ont pu prendre du plaisir mardi, à la plage, lors d’une séance de ski nautique. Mais mercredi, il fallait enfin rentrer dans le vif du sujet. Ainsi, les 24 sélectionnés – 8 joueurs des Dragons Rouges de Perpignan (seul club professionnel français, Ndlr), 6 joueurs évoluant en Angleterre, 10 joueurs évoluant dans le championnat de France Elite – étaient vêtus du maillot d’entraînement bleu floqué «FRANCE» dans le dos, sur le terrain voisin d’où s’entraînait l’équipe d’Australie de Rugby à 7. Pour les orienter et les guider, les dirigeants ont fait appel à deux référents australiens. Le premier, Andrew Johns, ancien demi de mêlée des Kangaroos (équipe d’Australie de Rugby à XIII) ayant participé à deux Coupe du monde. Le deuxième, John Elias, Australien d’origine libanaise, qui a joué avec l’équipe nationale du Liban. «Ces référents sont d’une extrême importance pour nous», s’est exprimé Mathieu Khedimi. «Ils connaissent parfaitement leur sport et les équipes que nous allons affronter. Ils sont comme des guides.»

La séance d’entraînement s’est finie le sourire sur les visages. Après le repas, la délégation a dû passer par l’obligatoire test anti-dopage, avant de partir pour les photos officielles de la Coupe du monde. L’équipe de France quittera Narrabeen pour Canberra ce dimanche 22 octobre.

Joffrey Tridon

_____________________________

>>>Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

>>>Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
franckprovost
Share With: