fbpx
HomeACTURugby Championship: l’Australie punie par les All Blacks

Rugby Championship: l’Australie punie par les All Blacks

La Nouvelle-Zélande, bien plus à l’aise qu’une semaine plus tôt, a remporté la Bledisloe Cup et son premier match du Rugby Championship 2021 aux dépens de l’Australie (57-22), samedi à l’Eden Park d’Auckland.

La victoire de samedi dernier avait été bien plus compliquée à obtenir (33-25) face à des Wallabies capables de marquer autant d’essais -quatre- que les All Blacks.

Tout est rentré dans l’ordre et le choc des Antipodes a tourné à la démonstration en deuxième période: huit essais à trois au total, alors que le score à la mi-temps (21-15, trois essais à deux) laissait encore un petit espoir aux Australiens, malgré une entame désastreuse.

Dès la 4e minute, les Blacks ont pris l’avantage (7-0) après une interception magistrale, suivie d’un raid de 90 mètres, de Rieko Ioane. Les Wallabies ont failli recoller une première fois grâce à un essai d’Andrew Kellaway mais le jeune ouvreur Noah Lolesio (21 ans), déjà très maladroit la semaine dernière, a manqué la transformation (7-5, 8e).

Il y a eu deux autres vagues: le 2e ligne géant Brodie Retallick (2m03, 120 kilos), a conclu un mouvement parfait (24e), plein axe, puis l’ailier Julian Savea (33e) a fait craindre le pire pour les Australiens.

Les Wallabies, plus agiles que puissants, ont alors recollé au score grâce à une pénalité de Lolesio (31e) suivie d’un essai du demi de mêlée Tate McDermott à la dernière seconde de la première période (40e), entre les poteaux, en profitant d’un rare moment d’inattention des Néo-Zélandais.

Mais dès la reprise, le suspense a pris un coup fatal: 38-15, puis 43-15, puis 50-15, à cause d’une rafale d’essais des Kiwis. Dont un après une interception de Sevu Reece (54e), aussi létale que celle de Ioane en début de match.

– Huit essais à trois –

En prime, une pénalité à 57 mètres passée de justesse par l’arrière Damian McKenzie (53e), un doublé du talonneur Codie Taylor (47e, 60e), un essai de Will Jordan (65e) et un petit dernier pour la route, de David Havili (80e+3), qui a transformé la correction en déroute.

Pour l’entraîneur des Blacks, Ian Foster, c’était “vraiment une bonne performance, dont on peut être fiers”, et “un match typique entre All Blacks et Australiens, très physique, très rugueux”, a-t-il ajouté. “Même quand on était sous pression, surtout en première période, on a trouvé une porte de sortie”.

Le bilan est lourd: huit essais à trois, de quoi prolonger la mainmise des All Blacks sur la Bledisloe Cup, hautement symbolique, depuis 2003. Et ils restent invaincus à l’Eden Park depuis 1986, soit 46 test-matches dont 22 contre l’Australie.

L’entraîneur des Wallabies, Dave Rennie, a estimé que son équipe n’avait “aucune excuse” à faire valoir: “Nous avons été battus à la régulière parce que nous n’avons pas assez protégé nos ballons. Nous avons vraiment bien défendu en première période, en jouant très physique, mais nous avons pris de très mauvaises décisions”.

Il y a quand même eu quelques bonnes nouvelles samedi pour les Australiens, dans la perspective du Rugby Championship: les entrées de Lachie Swinton et Matt Philip ont bien aidé en touche et en mêlée, deux domaines dans lesquels les All Blacks avaient dominé le premier match.

Le score ne reflète donc pas forcément la résistance acharnée des Wallabies, heureux de pouvoir compter sur McDermott et Kellaway, auteur d’un doublé (8e, 69e) pour limiter la casse, contre des Blacks capables de saisir la moindre occasion de faire mal, comme souvent.

Alors que le premier test avait été suivi par 47.000 spectateurs, ils n’étaient que 25.000 samedi pour cette revanche. La belle de cette Bledisloe Cup aura lieu à Perth, pour l’honneur des Wallabies, et elle comptera surtout pour la suite du Rugby Championship.

Share With:
Tags