fbpx
HomeACTURugby Championship: les All Blacks assurent, l’Australie s’offre l’Afrique du Sud

Rugby Championship: les All Blacks assurent, l’Australie s’offre l’Afrique du Sud

Rugby Championship: les All Blacks assurent, l’Australie gagne enfin

La Nouvelle-Zélande, intraitable face à l’Argentine 39-0, a conforté son avance en tête du classement du Rugby Championship, au détriment de l’Afrique du Sud battue par l’Australie 28-26 lors de la troisième journée disputée dimanche à Gold Coast, sur la côte est australienne.

Avec cette troisième victoire bonifiée, les All Blacks comptent quinze points et cinq longueurs d’avance sur les champions du monde sud-africains. L’Australie, qui a remporté son premier match de la compétition, est troisième tandis que l’Argentine reste dernière avec trois défaites.

Vainqueurs surprises en novembre dernier face aux Blacks (25-15) à Perth, pour la première fois de l’histoire, les Argentins ont été incapables d’exister offensivement malgré une défense courageuse. Ils n’ont pas marqué le moindre point lors des deux derniers matches contre les Néo-Zélandais, déjà vainqueurs 38-0 lors de la dernière confrontation.

Les tenants du titre ont imposé leur jeu, patiemment mais inexorablement, marquant cinq essais, dont trois en supériorité numérique contre des Argentins déjà éprouvés par une tournée européenne fatiguante (deux matches en Afrique du Sud et deux semaines de quarantaine en Australie).

“C’est compliqué de peser sur le match en étant aussi indisciplinés”, a regretté le sélectionneur des Pumas Mario Ledesma.

Rieko Ioane (10e), Sevu Reece (37e), Dalton Papalii (40+4) et Luke Jacobson par deux fois (47e, 70e) ont aplati dans l’en-but argentin.

“Normalement si on joue comme ça contre les All Blacks en leur laissant 70% de possession du terrain et du ballon, en concédant autant de pénalités et deux cartons jaunes, le score est bien plus élevé”, a voulu se satisfaire Ledesma.

“L’histoire montre qu’il est difficile de marquer des essais à l’Argentine. Nous avons raté quelques actions, surtout en deuxième période où nous nous sommes montrés un peu confus dans les 22 m adverses”, a pointé après la rencontre Ian Foster, le sélectionneur des Blacks.

Pour sa 90e sélection avec l’Argentine, un record, l’ouvreur du Stade Français Nicolas Sanchez n’a pas été en réussite, en manquant la seule occasion d’ouvrir le compteur points des Pumas d’une pénalité difficile à 50 m (24e).

– Retour gagnant de Cooper –

Après les deux défaites face aux All Blacks, l’Australie a bien réagi en s’offrant les champions du monde sud-africains au terme d’un match haletant et grâce à une grande performance de Quade Cooper.

De retour avec les Wallabies quatre ans après son dernier match, le joueur de 33 ans a réussi sept pénalités (8e, 14e, 33e, 40e+1, 53e, 63e, 80e+2) et une transformation (18e) pour sa 71e sélection, soit 23 des 28 points australiens.

Il a donné la victoire à son équipe, menée 26-25 à la sirène, d’une pénalité des 40 m à la 80e+2 qui a libéré les spectateurs du CBUS Super Stadium de Gold Coast, ville de l’est du pays.

Trois des quatre essais du match ont été marqués lors des deux périodes où les équipes évoluaient en infériorité numérique, avec deux cartons jaunes de chaque côté.

Dans la foulée du carton jaune reçu par le capitaine des Springboks Siya Kolisi, Andrey Kellaway a marqué un essai après un crochet et une passe sautée de Samu Kerevi sur la première réelle offensive australienne (17e).

Bis repetita avec l’essai de Bongi Mbonambi pour l’Afrique du Sud après que Matt Philip a laissé ses partenaires à quatorze (28e) et en deuxième période Malcolm Marx a marqué quand Folau Fainga’a était sur le banc (59e).

La quatrième journée se tiendra samedi prochain à Brisbane, où l’Afrique du Sud et l’Argentine tenteront de prendre leur revanche sur l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Share With: