fbpx
HomeACTURUGBY : Folau lance de nouvelles attaques contre les transgenres et homosexuels

RUGBY : Folau lance de nouvelles attaques contre les transgenres et homosexuels

Dans la tourmente depuis quelques mois suite à ses propos homophobes tenus publiquement, Israël Folau, star du rugby australien et fervent chrétien évangéliste a, de nouveau, condamné verbalement les transgenres et homosexuels lors d’un sermon à l’Eglise de Sydney. 

Alors qu’il a été limogé par la Fédération australienne de rugby qu’il a ensuite attaquée pour obtenir des indemnités, Israël Folau a encore dérapé ce weekend en s’attaquant une nouvelle fois aux transgenres et homosexuels.

C’est lors d’un sermon  prononcé en l’Eglise the Truth of Jesus Christ Church in Kenthurst qu’il a récidivé. L’ancienne star du rugby décrivait l’homosexualité comme un péché et prétendait que le diable était à l’origine du fait que les enfants des écoles primaires avaient le droit de décider s’ils voulaient changer de sexe. Déclarant “c‘est ce que le diable essaie de faire, d’instiller dans le gouvernement, dans ce monde, dans la société, et cela se produit lentement “.

Il a ensuite pointé du doigt les églises modernes “occidentalisées” en regrettant que l’Eglise soit cible de critiques de la part de personnes non-croyantes car certaines églises soutiennent l’homosexualité et le changement de sexe. Affirmant qu’ “elles disent que deux hommes doivent pouvoir se marier et qu’il n’y a pas de mal à cela. Ceci va dans le sens de plaire aux hommes plutôt qu’à Dieu.”

L’ancien joueur star des Wallabies a continué son discours en soutenant que les vrais croyants en Jésus “le professent partout où ils vont”.  Il complète alors en demandant “Sommes-nous trop effrayés car nous pourrions être chassés de notre lieu de travail, n’étant pas aimés  par ceux qui nous entourent et n’ayant pas les mêmes convictions ?” Une question qui fait écho à son limogeage récent par la Fédération Australienne de rugby.

Ce serment dominical a été relayé sur la page Facebook de l’église où il a été prononcé. Un nouveau rebondissement dans une affaire qui n’est pas prête d’être résolue. Suite à la rupture de son contrat de 5 millions de dollars qui le liait à la Fédération nationale de rugby, Folau a intenté une action en justice contre Rugby Australia devant la Fair Work Commission. Il réclame jusqu’à 10 millions de dollars en dommages-intérêts.

 

Source: The Sydney Morning Herald 


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With:
Tags