fbpx
HomeACTURugby: longtemps accrochée, l’Angleterre dispose de l’Australie

Rugby: longtemps accrochée, l’Angleterre dispose de l’Australie

Dominatrice mais peu réaliste, l’Angleterre a finalement disposé sans trop de frayeurs d’une Australie qui s’est essentiellement reposée sur la botte de son ouvreur, James O’Connor (32-15, mi-temps: 16-12), samedi à Twickenham.

Malgré 20 minutes de supériorité numérique, les Wallabies ayant été sanctionnés de deux cartons jaunes, l’Angleterre a dû attendre un essai en contre à la dernière minute pour se mettre définitivement hors de portée d’Australiens qui n’ont guère réussi à s’exprimer offensivement.Ce huitième succès consécutif des Anglais sur les Australiens aurait pourtant dû se dessiner bien plus tôt, le XV de la rose s’étant montré très entreprenant en première période.

Dès la 7e minute, il avait trouvé la faille avec une très belle offensive au large qui avait permis à l’arrière Freddie Steward de prendre l’intervalle et d’aller aplatir tranquillement, après un crochet sur son homologue Kurtley Beale (7-3, 8e).

Les occasions de faire l’écart ont pourtant existé, mais elles ont parfois échoué en raison de maladresses ou de la défense héroïque des Wallabies, à l’image des deux sauvetages du demi de mêlée Nic White dans son en-but sur Jamie George (35e) et Jonny Hill (47e).

Des pénalités parfois bêtement concédées ont aussi permis à O’Connor, auteur d’un 5/5, de garder son équipe dans le match jusque dans les tous derniers instants, au cours d’une seconde période un peu moins convaincante.

Mais un ballon volé par Sam Simmonds dans la dernière minute a permis à Jamie Blamire d’inscrire un essai pour le quatrième match de suite et de donner du relief à ce succès.

Pour les Wallabies, il s’agit du deuxième revers de suite après la courte défaite en Ecosse (15-13), dimanche dernier.

Il ne leur restera que le match à Cardiff la semaine prochaine, contre le Pays de Galles, pour essayer de sauver l’honneur.

Les Anglais, qui s’étaient échauffés contre les Tonga (69-3), auront un match plus prestigieux encore contre l’Afrique du sud, championne du monde, et qui avait donné un peu plus tôt une leçon d’efficacité sur les fondamentaux et de réalisme à l’Ecosse (30-15).

Share With:
Tags