fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUStop à la mal-bouffe : l’Etat du Queensland interdit la publicité dans les lieux publics

Stop à la mal-bouffe : l’Etat du Queensland interdit la publicité dans les lieux publics

gjfood

Le gouvernement du Queensland a annoncé lundi son intention d’interdire toutes publicités promouvant la malbouffe dans les lieux publics. Fini donc les annonces McDo, KFC ou encore Hungry Jacks dans plus de 2000 espaces publicitaires publics comme les arrêts de bus et les gares ferroviaires. 

Il s’agit de lutter contre l’obésité infantile qui a bondi de 16% depuis le début des années 2000. Steven Miles, le ministre de la Santé de l’Etat du Queensland estime que « les annonceurs de malbouffe ciblent les enfants et l’obésité chez les enfants est un indicateur avancé de l’obésité à l’âge adulte  » avant de poursuivre : « il s’agit de faire ce qu’on peut pour protéger nos enfants du genre de marketing qui les amène à faire des choix dommageables pour leur organisme. »

La directrice exécutive de la Obesity Policy Coalition, Jane Martin, a déclaré dans un communiqué que ce genre de politiques volontaristes étaient extrêmement encourageantes.

« C’est exactement le genre d’action recommandée par des agences du monde entier, comme l’Organisation Mondiale de la Santé, pour protéger les enfants de l’influence du marketing de la malbouffe, véritable papier de leur vie, de la maison à l’école. » s’enthousiasme-t-elle.

Pour autant, le combat est loin d’être gagné tant la publicité est devenue multiforme depuis une dizaine d’année.  »Les contrats publicitaires dans l’audiovisuelle sont des contrats privés engageant d’importantes sommes d’argent. L’Etat n’a malheureusement pas la force de frappe juridique pour s’immiscer dans ce genre de contrat » soupire Steven Miles.

L’interdiction au niveau fédéral patine également face à l’hostilité récurrente des milieux de droites libérales qui évoquent les pertes considérables des recettes liées aux annonces publicitaires.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
nc
Share With: