fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUSuper Rugby Trans-Tasman: retrouvailles entre Australiens et Néo-Zélandais

Super Rugby Trans-Tasman: retrouvailles entre Australiens et Néo-Zélandais

vote
Contraintes de jouer séparément depuis le début de la crise sanitaire, franchises australiennes et néo-zélandaises se retrouveront à partir de vendredi et jusqu’au 19 juin pour le Super Rugby Trans-Tasman, une nouvelle compétition au format resserré.

Sur la ligne de départ: cinq formations australiennes (Brumbies, Rebels, Reds, Waratahs et Western Force) et cinq néo-zélandaises (Blues, Chiefs, Crusaders, Highlanders et Hurricanes).

Chacune affrontera les cinq représentants du pays adverse lors de cinq week-ends de compétition à l’issue desquels les deux équipes les mieux classées s’affronteront en finale le 19 juin.

La première rencontre aura lieu vendredi à Dunedin, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, entre les Highlanders et les Reds. Chaque franchise a l’assurance de disputer au moins deux matches à domicile.

Avant le coup d’arrêt porté au sport mondial par la pandémie de Covid-19, le Super Rugby, grande compétition de l’hémisphère Sud, rassemblait au total 15 franchises néo-zélandaises, australiennes, sud-africaines, argentine et japonaise.

En remplacement, des versions uniquement nationales ont été créées en Australie et en Nouvelle-Zélande: le Super Rugby AU et le Super Rugby Aotearoa.

Les éditions 2021 de ces deux championnats se sont achevées le week-end dernier avec le sacre des Reds en Australie, vainqueurs des Brumbies en finale (19-16), et des Crusaders en Nouvelle-Zélande grâce à leur succès sur les Chiefs (24-13).

Emmenés par le demi d’ouverture des All Blacks Richie Mo’unga, les Crusaders feront figure de favoris pour cette première édition du Super-Rugby Trans-Tasman.

La compétition reprendra deux nouvelles règles expérimentées en Australie et en Nouvelle-Zélande: “l’abandon de la ligne de but”, censée récompenser les défenses lorsqu’un attaquant est bloqué dans l’en-but ou y laisse tomber le ballon, et la possibilité de remplacer après 20 minutes un joueur ayant écopé d’un carton rouge.

Share With: