fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUSydney : 8 personnes mordues et griffées par des chauves-souris

Sydney : 8 personnes mordues et griffées par des chauves-souris

nc

Huit personnes ont été mordues ou griffées par des chauves-souris à Sydney depuis le 1er décembre, selon NSW Health. Sept autres ont été mordues ou griffées dans la région de Hunter New England cette année.

Les autorités sanitaires ont demandé aux habitants de Sydney de ne pas ramasser les chauves-souris affectées par la chaleur ou blessées, avertissant que l’animal peut être porteur d’un virus mortel.

Les températures élevées nuisent à la santé des chauves-souris, et plusieurs personnes ont essayé de libérer les chauves-souris malades qui se sont empêtrées dans du grillage ou des filets.

Mais les chauves-souris peuvent être porteuses du lyssavirus, qui peut être transmis des chauves-souris aux humains par la salive infectée d’une morsure ou d’une égratignure, mais aussi si une personne a de la salive dans les yeux, le nez ou une coupure cutanée.

Il n’y a eu que trois cas d’infection par le lyssavirus en Australie en 23 ans, mais le virus est très infectieux et presque toujours mortel, selon un porte-parole de NSW Health.

Le Dr David Durrheim, médecin de la santé publique, a déclaré que toutes les chauves-souris sont infectieuses, que l’animal ait l’air malade ou non.

« Les gens devraient éviter tout contact avec les chauves-souris, car il y a toujours la possibilité d’être griffé ou mordu« , a déclaré le Dr Durrheim.

Il a encouragé les parents à parler à leurs enfants des dangers de la manipulation des chauves-souris.

Quiconque trouve une chauve-souris malade ou blessée devrait appeler le groupe local de sauvetage de la faune et ne pas tenter de ramasser l’animal, a déclaré le porte-parole de NSW Health.

« Si quelqu’un est mordu ou griffé par une chauve-souris, il doit nettoyer immédiatement la plaie avec de l’eau et du savon pendant au moins cinq minutes, appliquer une solution antiseptique et consulter un médecin d’urgence« , a déclaré NSW Health dans un communiqué.

« Une série d’injections urgentes pour se protéger contre l’infection par le lyssavirus peut être nécessaire. Votre médecin généraliste, le service de santé ou l’hôpital le plus proche peut vous conseiller sur le traitement. »

Sources : The Sydney Morning Herald

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: