fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUSydney : grèves de serveurs contre de nouvelles restrictions sur l’alcool

Sydney : grèves de serveurs contre de nouvelles restrictions sur l’alcool

franckprovost

Envie d’une bière ce soir ? Vous tomberez peut être sur un bar « en grève » : depuis l’annonce de nouvelles restrictions sur les boissons alcoolisées, les serveurs et bartenders ont décidé de se mettre en grève. À partir de 18h, une centaine bars devraient arrêter de servir les clients.

En désaccord avec la politique restrictive de la Premier Ministre fédéral Gladys Berejiklian, l’hôtellerie et la restauration entendent bien faire plier le gouvernement sur des mesures qu’ils jugent « trop radicales ».

Nouvelles contraintes farfelues sur les licences de jeux et d’alcool, interdiction de néons colorés et du rock’n roll dans certains établissements, verres en plastique obligatoire, dispositifs de sécurité exigés trop important provoquant des faillites en chaîne…Autant de revendications qui devraient être sur la table des négociations entre le gouvernement et les représentants du secteur.

Président de la Night Time Industries Association (NTIA), syndicat représentant festivals, bars et clubs en tout genre, Michael Rodrigues estime que ces mesures « puritaines » sont en train d’affaiblir la vie nocturne à Sydney. Cette grève ainsi que les élections à venir sont pour lui une formidable occasion de relancer la « Nightlife » à Sydney, pourvoyeuse d’emplois et de dynamisme aussi bien économique que culturel.

« Le maintien de l’ordre public est une priorité pour notre gouvernement » a déclaré la Première Ministre libéral qui ne souhaite pas reculer devant la fronde des professionnels du secteur. La sécurité est une chose mais une ville a besoin aussi de son animation nocturne pour rester attractive. C’est le point de vue d’un député vert au Parlement régional : « ce genre de mesures font fuire nos étudiants, nos jeunes ainsi que les touristes » avant d’ajouter : « l’industrie nocturne pèse pour 16 milliards de dollars, rendez-vous compte ». Affaire à suivre donc.

Source : News.com


Suivez Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et abonnez-vous gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous

Comments
franckprovost
Share With: