fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUSydney : la police arrête un homme suspecté de planifier une fusillade de masse

Sydney : la police arrête un homme suspecté de planifier une fusillade de masse

franckprovost

La police a saisi un arsenal d’armes, notamment des armes de poing, des fusils, des couteaux, des arbalètes et 2000 cartouches, dans une maison du nord-ouest de Sydney.

 

La police affirme qu’un homme de 64 ans a été arrêté et hospitalisé pour évaluer son état mental. Selon le Daily Telegraph, l’homme serait l’ancien gardien de prison, Michael Kay. Il était connu de la justice australienne qui lui avait interdit de posséder une arme il y a neuf an.

Des documents couvrant des sujets tels que les tactiques militaires, les opérations antiterroristes et un livre contenant des entretiens avec les meilleurs tireurs d’élite du monde ont également été trouvés dans la maison où M. Kay a été arrêté. Les autorités craignaient que M. Kay ne planifie une fusillade de masse.

Les inspecteurs ont fouillé la maison de Richmond mardi matin après avoir reçu des informations de la part de la police des frontières australienne au sujet de pièces d’armes à feu importées. Ils ont saisi cinq fusils, dont un semi-automatique, plus de 2000 munitions, des pièces d’armes et des accessoires, trois arbalètes avec des flèches et plus de 100 couteaux et épées.

Ils ont également saisi des gilets pare-balles, des casques blindés, des menottes, des documents, de la documentation et un ordinateur. Ils ont ensuite trouvé cinq autres armes à feu, y compris des pistolets et des armes de poing, après avoir enquêté sur un sac suspect caché dans une cage d’escalier de la propriété.

La police a déclaré que le résident de la maison devrait être accusé d’infractions liées à la détention d’armes dès sa sortie de l’hôpital.

Sources: news.com.au



N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: